Ouvrir le menu principal

Sinapisme

type de cataplasme à la moutarde
Publicité pour le sinapisme Rigollot (années 1920).

Le sinapisme est un cataplasme à la farine de moutarde. Nécessitant un temps de préparation moindre, il est utilisé en application sur le haut de la poitrine afin de dégager les bronches.

Déjà mentionné dans les œuvres des latins Végèce et Caelius Aurelianus au Ve siècle[1], il a cessé d'être prescrit dans le courant du XXe siècle et n'est plus utilisé que comme remède de bonne femme[2].

Sommaire

FonctionnementModifier

Une réaction de la farine de moutarde humide produit de l'isothiocyanate d'allyle, qui est absorbé à travers la peau[2]. Celui-ci produit de la chaleur et fonctionne comme un révulsif en stimulant les terminaisons nerveuses superficielles[3].

Effets secondairesModifier

S'il est appliqué trop chaud ou laissé trop longtemps, le sinapisme peut provoquer des brûlures[4]. Les vapeurs d'isothiocyanate d'allyle peuvent provoquer des nausées.

Notes et référencesModifier

  1. Gaffiot, art. sinapismus et sinapizo, Hachette, 1934, p.1445.
  2. a et b (en) S Scheindlin, « Transdermal drug delivery: PAST, PRESENT, FUTURE. », Molecular interventions, vol. 4, no 6,‎ , p. 308–12 (PMID 15616157, DOI 10.1124/mi.4.6.1)
  3. (en) Sinclair, Marybetts, Modern Hydrotherapy for the Massage Therapist, Lippincott Williams & Wilkins, , 101 p. (lire en ligne)
  4. (en) Ernest Small, Top 100 Food Plants, NRC Research Press, , 347 p. (ISBN 9780660198583)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :