Simon Sebag Montefiore

historien britannique

Simon Sebag Montefiore, né à Londres en Angleterre en 1965, est un écrivain et historien britannique spécialisé dans l'histoire de la Russie.

Simon Sebag Montefiore
Sebag-Montefiore.IMG 3635.JPG
Simon Sebag Montefiore (2010)
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Simon Jonathan Sebag MontefioreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Stephen Eric Sebag-Montefiore (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Phyllis April Jaffé (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Hugh Sebag-Montefiore (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Santa Montefiore (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Lily Sebag-Montefiore (d)
Sasha Sebag-Montefiore (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Site web
Distinctions
Compagnon de la Royal Society of Literature
Grand prix de la biographie politique (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Il a fait ses études au Gonville and Caius College de l'université de Cambridge. Outre deux romans, il a publié dans la presse anglo-saxonne plusieurs articles consacrés à la Russie et, en 2000, son premier ouvrage historique, son Prince des princes : la vie de Potemkine (qui a été nommé pour les prix Samuel Johnson, Duff Cooper et Marsh Biography). Staline, la cour du tsar rouge a été publié dans 25 langues et a reçu le prix du livre d'histoire de l'année 2004 par le British Book Awards.

Dans une tribune publiée par le Times en , Il met en cause la gauche britannique, qu'il accuse d'antisémitisme[1]

ŒuvresModifier

Ouvrages traduits en français
  • Les Romanov 1613-1918 (traduction de Tilman Chazal, Prune Le Bourdon-Brécourt et Caroline Lee), Calmann-Lévy, , 864 p. (ISBN 978-2-7021-5709-1)
  • Staline. La Cour du Tsar rouge (traduction de Florence La Bruyère et Antonina Roubichou-Stretz), Éditions des Syrtes, , 793 p. (ISBN 978-2845451124).
  • Le Jeune Staline (traduction de Jean-François Sené), Éditions Calmann-Lévy, Paris, , 501 p. (ISBN 978-2702139264).
  • Sashenka (traduction d'Irène Offermans), Éditions Belfond, Paris, , 576 p. (ISBN 978-2714445308).
  • Jérusalem : Biographie (trad. Raymond Clarinard et Isabelle Taudière), Paris, Éditions Calmann-Lévy, (ISBN 978-2702142530)
  • La Grande Catherine et Potemkine. Une histoire d'amour impériale, [« Catherine the Great and Potemkin »], Paris, Éditions Calmann-Lévy, , 680 p. (ISBN 978-2-7021-4464-0)
  • Le Cercle Pouchkine, Editions Belfond, Paris, , 350 p. (ISBN 978-2-7144-5673-1)
Ouvrages en langue anglaise
  • (en) : King's Parade, H Hamilton, , 288 p. (ISBN 978-0241130513) – Réédition au format de poche : Penguin Books, , 272 p. (ISBN 978-0140143027) – Non traduit en français.
  • (en) : My Affair with Stalin, Weidenfeld & Nicolson, , 226 p. (ISBN 978-0297819240) – Réédition : Phoenix, , 240 p. (ISBN 978-0753801581) – Non traduit en français.
  • (en) : Prince of Princes : the Life of Potemkin, Weidenfeld & Nicolson, , 512 p. (ISBN 978-0297819028) – Non traduit en français.
  • (en) : Will Black et Simon Sebag Montefiore, The Chinese Palace at Oranienbaum: Catherine the Greats Private Passion, Bunker Hill Publishing, , 48 p. (ISBN 978-1593730017) – Non traduit en français.
  • (en) : Stalin : the Court of the Red Tsar, 2003.
  • (en) : versions audio, en cassettes ou CD, lues par John Nettles, juin et .
  • (en) : Catherine the Great and Potemkin: The Imperial Love Affair, Phoenix, , 664 p. (ISBN 978-0753818343)
  • (en) : A History of Caucasus, Weidenfeld & Nicolson, 2005, 388 p. (ISBN 978-0297819257) – Non traduit en français.
  • (en) : Speeches That Changed the World, Quercus Publishing, , 224 p. et un CD audio de 80 minutes (ISBN 978-1847240873).
  • (en) : Young Staline, Weidenfeld & Nicolson, , 496 p. (ISBN 978-0297850687) – Sélectionné pour le James Tait Black Memorial Prize.
    • (en) : versions audio, en cassettes ou CD, lues par James Adams (non identifié), .
  • (en) : Monsters : History's Most Evil Men and Women, Quercus Publishing, , 320 p. (ISBN 978-1847245014)Non traduit en français.
  • (en) : 101 World Heroes, Quercus Publishing, , 320 p. (ISBN 978-1847241382) – Non traduit en français.
  • (en) : Sashenka (roman), Bantam Press, , 480 p. (ISBN 978-0593056387).
  • (en) : Jerusalem: The Biography, Weidenfeld & Nicolson, Londres, , 696 p. (ISBN 978-0297852650).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Aaron Bastani, « Le Parti travailliste est-il vraiment un repaire d’antisémites ? », sur Le Monde diplomatique,