Ouvrir le menu principal

Simon Cowell

Producteur artistique, scénariste et acteur britannique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cowell.
Simon Cowell
Description de cette image, également commentée ci-après
Simon Cowell en 2011.
Nom de naissance Simon Phillip Cowell
Naissance (59 ans)
Brighton (Sussex de l'Est, Angleterre)
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Scénariste
Producteur
Compositeur
Acteur

Simon Cowell, né le à Brighton, est un producteur de musique , scénariste, animateur de télévision, compositeur, réalisateur artistique et acteur britannique. Il est notamment connu pour avoir initié One Direction et Fifth Harmony.

Il fait partie du jury des émissions télévisées Britain's Got Talent (depuis 2007) et America's Got Talent (depuis 2016). Son style direct, ainsi que ses remarques quant à la qualité de la prestation des candidats, font parfois polémique. Il fait partie du jury de l'émission American Idol de 2002 à 2011[1] et X Factor USA de 2011 à 2013. Après un passage entre 2004 et 2010 dans le jury de The X Factor au Royaume-Uni, il y revient en 2014 et en fait également partie depuis.

Sommaire

BiographieModifier

Simon Cowell est né à Brighton d'un père promoteur immobilier et d'une mère ex-danseuse de ballet. Après avoir quitté l'école à seize ans, il exerça plusieurs jobs "alimentaires" avant d'être embauché chez EMI Music Publishing comme simple commis puis comme assistant d'un découvreur de talents. Une fois promu, au début des années 1980, il quitta EMI pour fonder son propre label, Fanfare Records. Après plusieurs hits retentissants dans les années 1980 (parmi lesquels Rondò Veneziano ou Sinitta), Fanfare fut racheté par BMG en 1989, à la suite de quoi Cowell devint découvreur de talents et enregistra notamment le groupe Westlife. Il innova en éditant pour BMG des disques enregistrés par des catcheurs, la musique des Télétubbies ou encore des Power Rangers. En 2002, il recréa son propre label, Syco qui fut acquis successivement par Columbia Records et Sony BMG. Des artistes tels que Leona Lewis et les vainqueurs successifs de l'émission The X Factor mais aussi Il Divo et Susan Boyle et One Direction ou encore Cher Lloyd enregistrent sous le label Syco.

En 2006, Simon Cowell accepta de continuer au sein du jury de l'émission American Idol durant cinq ans, pour 33 millions $ de dollars annuels. Il produit également pour NBC l'émission America's Got Talent mais n'apparaît pas à l'écran. Enfin, il a cédé une partie des droits de l'émission The X Factor à la chaîne ITV.

Après la saison de 2010, Simon fait ses adieux à American idol[2].

Le , il est au centre d'une polémique concernant l'utilisation d'un logiciel musical : Auto-Tune utilisé dans toutes ses émissions pour améliorer en temps réel la justesse des candidats qui chantent en live.

Le mercredi 21 septembre 2011, il lance The X Factor aux États-Unis d'Amérique sur la chaine FOX où il officie comme juge avec, à ses côtés, L.A. Reid, Paula Abdul, Nicole Scherzinger (juges permanents) et Cheryl Cole (juge invité) . L'émission est attendue comme étant le nouveau programme numéro 1 aux États-Unis. Mais les deux premiers épisodes ne rassemblent que 10 millions de téléspectateurs contre les 20 millions attendus.

Le jeudi 8 novembre 2012, il présente les Gay Pink Awards en direct du Staples Center de Los Angeles[réf. souhaitée].

En octobre 2015, Simon Cowell a déclaré qu'il fera partie du jury de America's got talent.

FilmographieModifier

Comme producteurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme compositeurModifier

Comme acteurModifier

Comme jugeModifier

Récompenses et nominationsModifier

Il reçoit au cours de sa carrière de nombreuses récompenses[3].

NotoriétéModifier

En 2009, il est le numéro un du classement des personnalités les mieux payées à la télévision[4].

Il existe un cocktail appelé le "Simon Cowell" à base de citron, de vodka, et de martini blanc suivant un processus de fabrication très précis.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « "American Idol" : tous les gagnants chantent ensemble pour dire au revoir à Simon Cowell (vidéo) », ozap.com,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017)
  2. (en) « Simon Cowell leaving 'American Idol' - CNN.com », Cnn.com,‎ (lire en ligne, consulté le 19 décembre 2017)
  3. Awards
  4. http://www.paperblog.fr/1455378/simon-cowell-sa-petite-maison-a-la-barbade/