Ouvrir le menu principal

Simat de la Valldigna

commune espagnole

Simat de la Valldigna
Simat de Valldigna (es)
Blason de Simat de la Valldigna
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Communauté valencienne Communauté valencienne
Province Province de Valence Province de Valence
Comarque Safor
District judic. Sueca
Maire
Mandat
Sebastián Mahiques (PP)
Depuis 2011
Code postal 46750
Démographie
Gentilé Simatero/a
Population 3 325 hab. ()
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 02′ 40″ nord, 0° 18′ 46″ ouest
Altitude 45 m
Superficie 3 849 ha = 38,49 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Communauté valencienne

Voir sur la carte administrative de Communauté valencienne
City locator 14.svg
Simat de la Valldigna

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Simat de la Valldigna

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Simat de la Valldigna
Liens
Site web www.simat.org

Simat de la Valldigna, en valencien et officiellement[1],[2] (Simat de Valldigna en castillan), est une commune d'Espagne de la province de Valence dans la Communauté valencienne. Elle est située dans la comarque de la Safor et dans la zone à prédominance linguistique valencienne[3].

GéographieModifier

Localités limitrophesModifier

Le territoire communal de Simat de la Valldigna est voisin de celui des communes suivantes : Benifairó de la Valldigna, Tavernes de la Valldigna, Xeresa, Barx, Quatretonda, Barxeta, Xàtiva et Carcaixent, toutes situées dans la province de Valence.

DémographieModifier

Evolution démographique de Simat de Valldigna[4]
1990 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2005 2006
Population 3.223 3.141 3.148 3.114 3.120 3.112 3.121 3.291 3.228 3.090

AdministrationModifier

Liste des maires, depuis les premières élections démocratiques.

Législature Nom du Maire Parti politique
1979-1983 Marcel·lí Almiñana PSPV-PSOE
1983-1987 Marcel·lí Almiñana PSPV-PSOE
1987-1991 Marcel·lí Almiñana PSPV-PSOE
1991-1995 Vicent Palomares PSPV-PSOE
1995-1999 Vicent Palomares PSPV-PSOE
1999-2003 Vicent Palomares PSPV-PSOE
2003-2007 Vicent Palomares PSPV-PSOE
2007-2011 Sebastià Mahiques/Eladi Mainar/Agustina Brines PP/PSPV-PSOE/BNV

PatrimoineModifier

  • Monastère de Santa María de la Valldigna: fondé en 1297 par Jaime II el Justo (Jacques II d'Aragon, dit le Juste). Selon la tradition, le roi, après avoir guerroyé contre les musulmans pour les terres d'Alicante et Murcie, en passant par la vallée, alors nommée Alfandech, et impressionné par sa fertilité et sa beauté, dit à son chapelain le moine Bononat de Vila-Seca, abbé du monastère cistercien de Santes Creus : «Vall digna per a un monestir de la vostra religió» (vallée digne pour un monastère de votre religion). Et l'abbé répondit : «Vall digna!». Le roi concéda les terres à l'abbé de Santes Creus pour une nouvelle fondation cistercienne dans la vallée qui prit alors le nom de Valldigna.
Dès sa construction il fut un des monastères les plus importants de l'Ordre cistercien, filiale de l'Abbaye de Santes Creus dans la Province de Tarragone. Toute la Valldigna (vallée digne)était propriété de cette communauté monacale par ordre royal. Le monastère fut habité par les moines jusqu'à 1835, où une révolte populaire dans la Valldigna après le désamortissement de Mendizábal (confiscation d'une partie des biens du clergé) obligea les moines à abandonner le monastère. La majeure partie de ses biens furent détruits ou spoliés. Par bonheur, après des décennies d'abandon, actuellement le Monastère de Santa María de la Valldigna est, selon l'article 57 du Statut d'autonomie de la Communauté valencienne, "temple spirituel, historique et culturel de l'ancien Royaume de Valence, et est également symbole de la grandeur du peuple valencien". Dans le même article il est dit que "la Generalitat valencienne récupérera, restaurera et conservera le monastère (...) une loi du Parlement valencien déterminera le destin et l'utilisation du monastère comme point de rencontre de tous les valenciens et comme centre d'investigation et d'études pour récupérer l'histoire de la Communauté valencienne".

PersonnalitésModifier

  • Francisco Luis Brines Ferrer, Coeter II, joueur de pilota valenciana.
  • Miquel Brines Ferrer, Coeter I, joueur de pilota valenciana.
  • Luis Francisco Cucarella Mas, Loripet, joueur de pilota valenciana.
  • Terenci Miñana i Andrés, el xiqeut de Simat, joueur de pilota valenciana.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourcesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier