Silvia Trigueros

coureuse d'ultra-trail espagnole

Silvia Ainhoa Trigueros Garrote, née le à Abadiño, est une coureuse de fond espagnole spécialisée en ultra-trail. Elle est championne d'Espagne d'ultra-trail 2014 et a remporté trois fois le Tor des Géants.

Silvia Ainhoa Trigueros Garrote
Image illustrative de l’article Silvia Trigueros
Silvia Trigueros en 2019
Informations
Disciplines Ultra-trail
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (46 ans)
Lieu de naissance Abadiño
Palmarès
Championnats d'Espagne d'ultra-trail 1 1 -

BiographieModifier

Très active durant sa jeunesse, Silvia pratique la natation avec ses sœurs. Elle abandonne ce sport en même temps que ces dernières puis se découvre une passion pour la randonnée en montagne. Ce n'est qu'à l'âge de 33 ans, après la naissance de ses enfants, qu'elle se met à la course à pied, d'abord comme loisir, pour pratiquer une activité physique. Elle s'essaie à la compétition en 2009 en accompagnant son beau-frère sur un semi-marathon de montagne. Pas préparée à ce genre d'épreuve, elle souffre durant la course mais apprécie malgré tout l'expérience et décide de poursuivre dans cette voie. Une année plus tard, elle s'essaie à son premier ultra-trail, le Hiru Haundiak de 100 kilomètres, qu'elle termine à la onzième place. C'est pour elle une révélation et elle décide de poursuivre sa carrière sportive dans cette discipline[1],[2].

Elle connaît ses premiers succès en 2012 et 2013 et termine notamment cinquième de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc à sa première participation[3].

Le , elle prend le départ du Penyagolosa Trails CSP qui accueille les championnats d'Espagne d'ultra-trail. Menant la course de bout en bout, elle s'impose avec trois minutes d'avance sur Noelia Camacho et remporte le titre[4]. Le , elle s'élance pour la première fois sur le grand parcours de la Ehunmilak. Dominant la course, elle s'impose en 28 h 48 min 23 s avec plus de quarante minutes d'avance sur sa plus proche poursuivante[5]. Le , elle domine le Tenerife Bluetrail et s'impose avec plus d'une heure et demi d'avance sur Úrsula Juana González[6].

En 2016, elle décide de participer au Tor des Géants. Elle passe une année à s'y préparer spécifiquement et vise comme objectif de terminer la course en moins de 90 heures. Elle mène la course pendant près de 200 kilomètres mais se heurte cependant à de nombreuses difficultés en fin de course et songe à abandonner. Elle persévère et termine cinquième en 109 h 20 min 56 s[1],[7]. Ayant tiré les leçons de cette première expérience, elle revient l'année suivante et effectue une solide course assurant la deuxième place derrière Lisa Borzani[8].

Bien décidée à s'imposer sur le Tor des Géants, elle prend à nouveau le départ en 2018. Tirant avantage de son expérience du terrain, elle prend d'emblée les commandes de la course et distancie rapidement ses adversaires. Gérant sa position en tête, elle s'impose en 87 h 50 min 31 s, devenant ainsi la première Espagnole à remporter l'épreuve[9].

Le , elle prend le départ de la Ronda del Cims, réputé comme l'un des ultra-trails les plus difficiles d'Europe. Menant la course du début à la fin, elle s'impose en 34 h 21 min 23 s, battant le précédent record de plus d'une heure[7]. Encouragée par cette bonne performance, elle s'élance comme grande favorite sur le Tor des Géants. Prenant la tête de course, elle voit les Françaises Sonia Furtado et Jocelyne Pauly la talonner en première partie de course. Au kilomètre 50, Silvia parvient à se détacher en tête et poursuit sa course en solitaire. Parvenant à maintenir un bon rythme, elle s'impose finalement en 85 h 23 min 15 s, établissant un nouveau record féminin du parcours[10].

Le , elle domine l'Échappée Belle et s'impose avec quarante minutes d'avance sur la double gagnante Sandrine Béranger[11]. Trois semaines plus tard, elle s'élance à nouveau sur le Tor des Géants. Prenant un excellent départ, elle s'envole en tête et s'offre une large marge d'avance sur ses rivales, exception faite de l'Italienne Lisa Borzani qui parvient à la suivre. Cette dernière finit par jeter l'éponge mais Silvia est ensuite victime de crampes d'estomac causées par ses menstruations. Elle parvient à rallier l'arrivée, toujours en tête, et s'impose pour la troisième fois consécutive[12].

PalmarèsModifier

no    Course Longueur Départ Temps
28e     Ehunmilak G2haundiak Golerri Trail 88 km 13 h 50 min 59 s
18e     Ehunmilak G2haundiak Golerri Trail 88 km 13 h 15 min 50 s
27e     Marathon du Montcalm 42 km h 32 min 2 s
68e 5e     Ultra-Trail du Mont-Blanc 167 km 28 h 13 min 12 s
24e     Penyagolosa Trails CSP 118 km 14 h 34 min 57 s
9e     Ehunmilak 171 km 28 h 48 min 23 s
34e     Tenerife Bluetrail 94 km 14 h 29 min 23 s
24e     Gran Trail Peñalara 113 km 15 h 51 min 1 s
20e     Ehunmilak G2haundiak Golerri Trail 90 km 12 h 15 min 34 s
44e 4e     Ultra-Trail du Mont-Blanc 169 km 27 h 39 min 36 s
31e     Hong Kong 100 169 km 12 h 34 min 23 s
64e 4e   Transgrancanaria 125 km 18 h 31 min 54 s
40e     Penyagolosa Trails CSP 116 km 16 h 47 min 44 s
24e     Marathon du Montcalm 42 km h 32 min 56 s
22e     Ehunmilak 170 km 29 h 45 min 8 s
49e 5e   Tor des Géants 342 km 109 h 20 min 56 s
17e     Ehunmilak 170 km 28 h 45 min 17 s
23e     Tor des Géants 356 km 97 h 43 min 6 s
12e     Tor des Géants 353 km 87 h 50 min 31 s
7e     Andorra Ultra Trail Vallnord - Ronda dels Cims 170 km 34 h 21 min 23 s
6e     Tor des Géants 357 km 85 h 23 min 15 s
17e     Canfranc-Canfranc Ultra 75K 75 km 15 h 17 min 7 s
16e     Échappée Belle - L'Intégrale 147 km 32 h 33 min 7 s
13e     Tor des Géants 352 km 87 h 57 min 50 s

RecordsModifier

Records personnels
Épreuve Performance Date Lieu
Marathon h 56 min 24 s   Saint-Sébastien

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) « Silvia Trigueros Garrote, la Regina del Tor », sur Correre.it, (consulté le )
  2. (es) « SILVIA TRIGUEROS - UNA CAMPEONA DE LA CABEZA A LOS PIES », sur Sportvicious, (consulté le )
  3. Sabine Dechaume, « Les résultats de l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc), les 30 et 31 août 2013 », sur Lepape-Info, (consulté le )
  4. (es) « Heras y Trigueros, campeones de España en la Penyagolosa Trails », sur ELMUNDO, (consulté le )
  5. (es) J. Molinero, « Silvia trigueros gana por primera vez la ehunmilak », sur www.noticiasdegipuzkoa.eus, (consulté le )
  6. (es) « Luis Alberto Hernando y Silvia Trigueros se adjudican la Tenerife Bluetrail 2014 », sur www.sportraining.es, (consulté le )
  7. a et b (es) Kiel Bellido, « Silvia Trigueros: record de La Ronda dels Cims, una prueba con solo el 46% de finishers », sur infoTrail, (consulté le )
  8. (it) Luca Casali, « Borzani è regina del Tor des Géants per la seconda volta: ha dominato dall’inizio alla fine », sur lastampa.it, (consulté le )
  9. (en-US) « TOR DES GEANTS 2018 RACE REPORT. WINNERS FRANCO BOLLE (74h03) AND SILVIA TRIGUEROS (87h50) », sur TrailrunningSpain.com, (consulté le )
  10. (es) « Silvia Trigueros expande su reinado en el Tor des Géants 2019 », sur Carreras por montaña, (consulté le )
  11. Maxime Robin, « Échappée Belle 2021 : belles performances des français », sur widermag.com, (consulté le )
  12. (es) Fernando J. Pérez, « Silvia Trigueros se corona reina del Tor des Geants », sur El Correo, (consulté le )

Liens externesModifier