Silvia Dionisio

actrice italienne

Silvia Dionisio (née le à Rome) est une actrice italienne qui tourna de 1966 à 1982 une cinquantaine de films principalement en Italie, mais aussi en France (Les Grandes Vacances de Jean Girault et À la guerre comme à la guerre de Bernard Borderie).

Silvia Dionisio
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Saverio Deodato Dionisio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Silvia Dionisio débute au cinéma en 1965 dans le film Darling de John Schlesinger alors qu’elle n’a que 14 ans.

En 1970, Tonino Valerii lui offre le premier rôle de l’adaptation cinématographique du scandaleux roman Une jeune fille nommée Julien de Milena Milani. Véritable ode au tribadisme, ce film est certainement celui le plus retentissant dans la carrière de Silvia. Il représentera d’ailleurs cette même année l’Italie à la Berlinale.

Le , elle épouse le réalisateur Ruggero Deodato. Ensemble, ils tourneront Vacanze sulla Costa Smeralda en 1968, Ondata di piacere (Waves of Lust) en 1975, thriller érotique considéré comme l’un des meilleurs films de Deodato, et un film policier, Uomini si nasce poliziotti si muore en 1976.

Selon Deodato, Silvia n’était pas censée jouer dans Ondata di piacere. Alors que lui-même le lui déconseillait fortement, considérant qu’une star n’avait pas de place dans un banal film d’exploitation, celle-ci, nullement effrayée par les scènes érotiques, l’obligea à changer d’actrice principale sous le prétexte qu’à cette époque toutes les comédiennes en tournaient. C’est également dans ce film où l’on voit pour la première fois à l’écran leur fils et acteur Saverio Deodato, encore nourrisson à l’époque. Silvia restera mariée à Ruggero encore plusieurs années avant de divorcer finalement en 1979.

Comme la plupart des actrices de l’époque, elle participa souvent à des séances photos dénudées, pour le magazine Lui entre autres. Elle fit plusieurs fois la couverture de la version italienne de Playboy dont une avec sa sœur cadette Sofia Dionisio, elle aussi actrice.

Au début des années 1980, elle met un terme à sa carrière de comédienne. Sa dernière apparition devant une caméra est pour un spot publicitaire de Campari réalisé par le maître Federico Fellini et intitulé Oh, che bel paesaggio! (Oh, quel beau paysage).

Retirée du monde du spectacle, elle renie désormais sa carrière de starlette et refuse toutes interviews.

FilmographieModifier

 
Dionisio dans Une jeune fille nommée Julien en 1970.
 
Dionisio dans Le Commissaire Pepe en 1969.

AutresModifier

Services photographiquesModifier

Couvertures de magazinesModifier

Liens externesModifier