Silifke

ville turque

Silifke
Silifke
Silifke, le château médiéval et la rivière Göksu.
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région méditerranéenne
Province Mersin
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 33
Géographie
Coordonnées 36° 22′ 00″ nord, 33° 56′ 00″ est
Localisation
Localisation de Silifke
Districts de la province de Mersin
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Silifke
Géolocalisation sur la carte : Turquie
Voir sur la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Silifke
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Silifke (grec: Σελεύκεια, Seleucia ou Seleukeia; latin: Seleucia ad Calycadnum), l'ancienne Séleucie d'Isaurie, est une ville et un district du centre de la province de Mersin (Turquie), située à 80 km à l'ouest de la ville de Mersin. Elle est traversée par la rivière Göksu.

Panorama de la ville depuis le château.
Région de Mersin dans laquelle se situe Silifke

Silifke compte nombre de bâtiments anciens, remontant à la Rome antique, aux Empires byzantin puis ottoman.

ÉtymologieModifier

Le nom de Seleucia vient de Séleucos Ier Nicator, fondateur de la dynastie Séleucides qui donna son nom à de nombreuses villes[1].

CultureModifier

Silifke et ses environs abritent des constructions anciennes, comme un pont romain et un Temple de Jupiter (Silifke) (en), le château de Silifke ou encore le canal qui alimentait la citerne byzantine. Par ailleurs, au Sud de Silifke se trouve le site de Ayatekla (Sainte Thècle), qui fut un lieu de pèlerinage important du christianisme primitif[2].

Atatürk a vécu à Silfike en 1925 avec son épouse[3].

Silifke est aussi le nom d'une danse folklorique, durant laquelle le danseur utilise des cuillères[4],[5].

HistoireModifier

Silifke a fait successivement partie de :

  1. Lydie et Empire hittite
  2. Ancienne Grèce
  3. Empire romain
  4. Empire byzantin
  5. Sultanat de Rûm
  6. Bejlik de Karamanoğulları
  7. Empire ottoman
  8. Turquie

GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Eduard Meyer, « 1911 Encyclopædia Britannica/Seleucia », sur en.wikisource.org (consulté le )
  2. Pierre Maraval, Lieux saints et pèlerinages d'Orient. Histoire et géographie des origines à la conquête arabe, Paris, Cerf - CNRS, coll. « Biblis », 2011 (1re  éd. 1985), 443 p. (ISBN 978-2-271-07278-8), p. 356-357
  3. (en) « Culture & Arts », sur mtso.org.tr (Mersin Chamber of Commerce & Industry), (consulté le )
  4. (en) Aslı Bali, « A Folklore Researchon the Folk Dance: The Case of Silifke County of Mersin Province », sur ceeol.com (consulté le )
  5. (tr + en) « Silifke area worded wooden spoon dances » [« Les danses avec les cuillères en bois de la région de Silifke »], (consulté le )

Liens externesModifier