Sikorsky S-70

Sikorksy S-70
Image illustrative de l’article Sikorsky S-70
Hélicoptère bombardier d'eau S-70C Firehawk de Brainerd Helicopters en 2007.

Rôle Hélicoptère de transport
Constructeur Sikorsky Aircraft Corporation
Premier vol 1974
Mise en service 1979
Date de retrait Toujours en service
Équipage
2
Motorisation
Moteur General Electric T700-GE-701D
Nombre 2
Type Turbomoteurs
Puissance unitaire (1 409 kW) 1 940 ch
Nombre de pales 4
Dimensions
Image illustrative de l’article Sikorsky S-70
Diamètre du rotor 16,36 m
Longueur 19,76 m
Hauteur 5,33 m
Masses
À vide 5 347 kg
Carburant (interne) 1 090 kg
Maximale 9 979 kg
Performances
Vitesse de croisière 302 km/h
Vitesse maximale 361 km/h
Plafond 6 100 m
Vitesse ascensionnelle 686 m/min
Distance franchissable 463 km

Produit par la Sikorsky Aircraft Corporation depuis 1974, les S-70A, B, et C sont les versions export des UH-60 Black Hawk et SH-60 Seahawk. Il est produit depuis les années 2010 sous licence par PZL Mielec en Pologne.

Versions civilesModifier

L'une des versions civiles spécialisées les spectaculaires est le S-70 Firehawk bombardier d'eau.

Il s'agit d'appareils converti par United Rotors. En 2021, ceux-ci sont construits en Pologne.

Il largue de l'eau sur les feux de forêt depuis son réservoir ventral de 1 000 gallons (3 785 litres) et effectue des sauvetages par treuil.

13 sont en service en août 2021 et 5 autres en commande par des services de secours dans l'ouest américain[1],[2].

Pays utilisateursModifier

 
S-70 de la force aérienne autrichienne en 2016.

Outre les versions civiles, les nations ayant acquis des S-70 ou des UH-60 pour leurs armées sont les suivantes :

ArmementModifier

Pour la version S-70B/C Seahawk destiné aux forces navales :

  • L'hélicoptère est équipé d'un lanceur de bouées acoustiques Sikorsky[9] sur le côté bâbord de la cabine, un récepteur ARR-84, une unité de traitement acoustique UYS-1 et un indicateur de position ARN-146 pour la lutte ASM, ainsi qu'un détecteur d'anomalie magnétique remorqué AN/ASQ-81 Raytheon.
  • Le Sikorsky S-70 transporte 2 torpilles MK46 ou MK50 ALT Honeywell.
  • Pour la lutte anti-navires, l'hélicoptère peut lancer des missiles AGM-119B Penguin de fabrication norvégienne ou Hellfire, capable d'engager des vedettes rapides ou d'autres types de bâtiments de faible tonnage. L'acquisition des cibles est effectuée au moyen d'une unité d'imagerie thermique AAS-44 et d'un désignateur laser'
  • L'équipement de contre-mesures électroniques est constitué d'un système ALQ-142 et d'un brouilleur infra-rouge AN/ALQ-144 de fabrication britannique, d'un système d'informations et de guerre électronique Sanders, d'un lance-leurres AN/ALE-47 et de senseurs infra-rouge Lockheed Martin.

Jeux vidéoModifier

Le Sikorsky S-70 joue les premiers rôles dans un jeu pour navigateur[10], réalisé par la Marine américaine aux fins de recrutement. Le joueur est invité à monter virtuellement aux commandes d'un Sikorsky S-70 et à le piloter pour effectuer une triple mission de sauvetage, de lutte anti-sous-marine et anti-navires.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :