Ouvrir le menu principal

En astrologie, les signes d'air sont trois signes du zodiaque qui partagent le même élément AIR et sont situés à 120° d'écart l'un par rapport à l'autre sur le cercle des signes. L'élément air est un véhicule qui « transporte les forces par un mouvement d'expansion avec grande rapidité »[1], laquelle fait défaut à l'élément Eau. Les signes d'air sont censés se rejoindre par l'importance qu'ils accordent à la vie relationnelle et au monde des idées. La Balance et surtout les Gémeaux seraient ainsi doués pour la communication et pour faire passer des messages.

Le Verseau est lui aussi, paradoxalement, un signe d'air. Gustave Lambert Brahy l'a dépeint par les trois mots-clé suivants[2]:

  • originalité
  • coopération
  • altruisme.

Dans son livre L'astrologie, la psychologie et les quatre éléments[3], Stephen Arroyo a écrit : « La pensée est une force qui domine tellement la vie des signes d'air qu'ils se sentent très facilement menacés si leurs opinions sont ignorées ou si la qualité de leur intellect est contestée ». Il a aussi écrit[4], « Alors que les signes de feu se caractérisent par une volonté de concrétisation, les signes d'air concentrent leur énergie sur des idées spécifiques qui ne sont pas encore normalisées - et en se concentrant sur ces idées - assurent en fin de compte leur matérialisation ».

Dans son livre Tous nés sous une bonne étoile[5], Nitya Varnes a écrit : « Le Verseau ne vit que pour ses idées et la conviction que celles-ci changent le monde ».

Articles connexesModifier

NotesModifier

  1. Claire Santagostini, Astrologie globale: Fondements et pratique, Éditions Traditionnelles, 1985, page 22.
  2. dans Soyez vous aussi astrologue, éd. Dervy, (ISBN 978-2-85086-056-0), 1982, p. 81.
  3. éd. du Rocher, mai 1994, (ISBN 978-2-268-01774-7), page 154.
  4. op. cité, page 153.
  5. Plon/XO Éditions, 2011, (ISBN 978-2845634978), p. 147.