Signalisation des sentiers de randonnée

symboles matérialisant un itinéraire pédestre

La signalisation des chemins pédestres est le marquage des sentiers par le moyen de signes codifiés placés à intervalles réguliers, d'indications de changement de direction (fléchage, marquage à la peinture) et d'indication de distance ou de durée du trajet (panneaux, balises). Cette signalisation permet au promeneur/randonneur de s'orienter et de suivre des itinéraires répertoriés, lui évitant ainsi de se perdre ou d'emprunter des itinéraires dangereux.

Panneaux d'informations des randonneurs au départ de sentiers en France.

HistoireModifier

Dans les temps anciens, cette signalisation était souvent réalisée par des coups de hachette sur le tronc des arbres ou par des cairns. De nos jours, cette signalisation concerne principalement les sentiers de randonnée et est généralement réalisée avec des symboles colorés peints sur les arbres et les rochers ou sur des poteaux et panneaux de signalisation.

En 1975, les balisages font leur apparition sur le GR7 qui commence à être balisé[1].

ContraintesModifier

Critères de qualitéModifier

Types de signalisationModifier

  • Marquage peint : c'est le marquage le plus courant. Il peut être peint sur des supports naturels (arbres, rochers) ou artificiels (poteaux électriques ou directionnels, murs et constructions diverses) ;
  • Marquage gravé ;
  • Marquage fixé : le balisage des sentiers de grande randonnée (GR et GRdP notamment) peut être réalisé à l'aide d'autocollants reproduisant la signalétique officielle, apposés sur les poteaux et pylônes ;
  • Cairn ;
  • Panneau de signalisation : poteau en bois sur lequel sont fixés un ou plusieurs panneaux directionnels. Ils peuvent être numérotés, ce qui permet de les repérer facilement sur la carte IGN. Dans certains départements, ces panneaux de signalisation sont appelés balises ;
  • Rubans noués : balisage temporaire, il est réalisé avec du ruban de signalisation fixé généralement à la végétation. Très utilisé pour baliser dans la campagne ou dans les forêts dans le cadre de manifestations sportives de plein air : randonnées pédestres, circuits vtt, etc.

Pratique selon les paysModifier

Les symboles et règles de signalisation des sentiers varient selon les régions et les pays.

  FranceModifier

En France, les sentiers de Grande randonnée (GR), de Petite Randonnée (PR) et de Grande Randonnée de Pays (GRdP) sont balisés et entretenus par différents organismes publics ou associatifs : l'Office national des forêts (ONF), les parcs nationaux, les parcs naturels régionaux, Club alpin français (CAF), le Club vosgien, etc.

La Fédération française de la randonnée pédestre (FFRP) a défini une charte pour décrire précisément le balisage et la signalisation[2].

Le Club Vosgien utilise quant à lui un balisage plus diversifié, reposant sur des figures géométriques de base dont la couleur varie :

Balisage du Club vosgien
Type de symbole Rectangle Losange Rectangle
barré de blanc
Triangle Croix droite Chevalet Disque Anneau
Couleurs possibles Rouge - Bleu - Vert - Jaune
Type de randonnée Grands parcours Sentier
interdépartemental
Variante ou
accès au rectangle
Liaison
Petite randonnée
Liaison
Petite randonnée
Liaison
Petite randonnée
Randonnée circulaire
> 4 h marche
Circuit auto-pédestre
< 3 h marche
Photo

Les bornes indiquent généralement en proue l’altitude, le lieu-dit et ont un logo de leurs parcs respectifs si elle en font partie en vert foncé. Les directions sont données par des panneaux indicateurs jaunes — blancs pour le Club Vosgien  — avec le nombre de kilomètres et le temps estimé sans pause pour un marcheur.

  ItalieModifier

Vallée d'AosteModifier

En Vallée d'Aoste, une signalisation uniformisée est présente sur l'ensemble du territoire régional pour les sentiers de randonnée. Les directions et les temps de marche sans pause sont indiqués en français et en italien, les deux langues officielles de la région autonome, chacune sur l'un des deux côtés des panneaux.

  SuisseModifier

En Suisse, la Fédération Suisse de Tourisme Pédestre a créé une signalisation uniformisée des chemins de randonnée pédestre pour l'ensemble du territoire. Plus de 65 000 kilomètres de chemins de randonnée sont signalés[3].

Notes et référencesModifier

  1. Ángei Mauri, « Sentiers de Grande Randonnée », sur core.ac.uk, (consulté le )
  2. Fédération française de la randonnée pédestre, La Charte Officielle du Balisage et de la Signalisation, (lire en ligne)
  3. Chemins de randonnée, sur le site de la Fédération Suisse de Tourisme pédestre (FSTP), consulté le 22 juin 2012.

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :