Sidonie de Saxe

Sidonie de Saxe
Description de l'image 1834 M.Sidonia.jpg.
Biographie
Titulature Princesse de Saxe
Dynastie Maison de Wettin
Nom de naissance Maria Sidonia Ludovica Mathilde Wilhelmine Auguste Xaveria Baptista Nepomucena Veronica Hyacinthia Deodata
Naissance
Château de Pillnitz (Saxe)
Décès (à 27 ans)
Dresde (Saxe)
Sépulture Cathédrale de la Sainte-Trinité à Dresde
Père Jean Ier de Saxe
Mère Amélie de Bavière
Religion Catholicisme romain

La princesse Sidonie de Saxe (en allemand, Maria Sidonia Ludovica Mathilde Wilhelmine Auguste Xaveria Baptista Nepomucena Veronica Hyacinthia Deodata Prinzessin von Sachsen), née le au Château de Pillnitz[1], et morte le à Dresde [1], troisième fille du roi Jean Ier de Saxe et d'Amélie de Bavière, est un membre de la Maison de Wettin

BiographieModifier

Lorsque Sidonie de Saxe naît en 1834, son père Jean n'est pas encore roi de Saxe (il le deviendra en 1854). Son prénom rend hommage à sa lointaine aïeule Sidonie de Bohême. Elle est la sœur cadette des rois Albert et Georges de Saxe. Elle est également la cousine germaine de François-Joseph Ier d'Autriche. Elle est Dame des Ordres de la Croix-Étoilée et de Sainte-Élisabeth[2].

Projets matrimoniauxModifier

À maintes reprises, des projets matrimoniaux la concernant sont avancés; les candidats successifs évoqués sont :

La princesse Sidonie demeurera célibataire.

MortModifier

Atteinte de fièvre typhoïde depuis plusieurs semaines et malade depuis plusieurs mois, Sidonie meurt le à Dresde à l'âge de 27 ans. Elle est inhumée dans la crypte royale de la cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, tome I Hesse-Reuss-Saxe, p.527
  2. ENACHE, Nicolas, La descendance de Marie-Thérèse de Habsbourg, reine de Hongrie et de Bohême, Paris, 1996 p.434
  3. L'Indépendance Belge, 29 octobre 1850
  4. L'Indépendance Belge, 19 avril 1852
  5. L'Étoile Belge, 20 mai 1852
  6. Le Messager de Gand, 2 juin 1856
  7. L'Indépendance Belge, 24 mai 1857
  8. L'Indépendance Belge, 11 juin 1857
  9. Damien BILTERYST, Philippe comte de Flandre : frère de Léopold II, Bruxelles, 2014, p.103