Sidi Barrani

établissement humain en Égypte

Sidi Barrani (arabe : سيدي برّاني) est une ville d’Égypte, près de la Méditerranée, à environ 95 km à l'est de la frontière avec la Libye, et 240 km de Tobrouk, de 14 393 habitants.

Egypt-region-map-cities-2.gif

Le bourg est principalement une communauté de Bédouins. Pourvu d'un magasin d'alimentation et d'une station d'essence, ainsi que d'un petit hotel, il n'y a pratiquement pas d'activités touristiques.

GéographieModifier

SituationModifier

ToponymieModifier

Nommé d'après Sidi es-Saadi el Barrani, un cheikh Senoussi qui était chef de sa Zawiya[1].

HistoireModifier

Située près de l'antique cité romaine de Zygra, dans la province de Cyrénaïque, Sidi Barrani est citée dans les travaux d'histoire comme le point final d'invasion de l'Égypte depuis la Libye par les troupes italiennes durant la Seconde Guerre mondiale. La 10e armée italienne construisit une série de fortins dans la zone.

Les ambulanciers volontaires de l'American Field Service servant auprès de la VIIIe armée britannique furent basés dans la zone en , à 45 km à l'est de Sidi Barrani.

Lors de l'éclipse solaire du Sidi Barrani a accueilli plusieurs expéditions en route vers le point d'observation de Zawiet Mahtallah, à 27 km plus à l'est[2].

RéférencesModifier

  1. Souar men Beladi magazine, no. 2, Souar men tharikh at Tariqa as Sanusiya, Maktab as Seraj li Di'aya wal I'lan, p. 39.
  2. "Valoria la Buena expédition éclipse annulaire du 3 octobre 2005" (rapport), Groupe de physique solaire du Laboratoire d'astrophysique de l'Université de Rome, 10 janvier 2007, ICRA-solar (it).