Sicard VII de Lautrec

Sicard VII de Lautrec
Titre Vicomte de Lautrec
(1258 - 1277)
Prédécesseur Bertrand Ier de Lautrec
Successeur Bertrand III de Lautrec
Allégeance Royaume de France Royaume de France
Biographie
Dynastie Famille de Lautrec
Nom de naissance Sicard de Lautrec
Naissance vers 1235 ou 1248
Languedoc
Décès
Languedoc
Père Frotard III de Lautrec
Enfants Bertrand III de Lautrec
Philippe de Lautrec
Jean de Lautrec
Guillaume de Lautrec
Jeanne de Lautrec
Sicard de Lautrec
Agnès de Lautrec.

Image illustrative de l’article Sicard VII de Lautrec
Blason de la famille de Lautrec

Sicard VII de Lautrec (vers 1235 ou 1248 - 1301), est vicomte de Lautrec, de 1258 à 1277[1].

BiographieModifier

Membre de la famille de Lautrec, Sicard VII nait vers 1235[2] voire en 1248[3], selon les sources. Il est le fils unique de Bertrand Ier de Lautrec. Lorsque ce dernier meurt en Terre Sainte en 1258, où il s'était rendu en croisade sur ordre du roi Saint-Louis pour expier le meurtre d'un noble lautrecois, Sicard VII hérite de la vicomté de Lautrec. Néanmoins, il n'en possède que la moitié c'est-à-dire « le nord et le cœur du Lautrécois avec le riche fief des évêques de Cahors, la seigneurie de Paulin au nord-est, ainsi que les villages de Saint-Julien-du-Puy et de Ganoubre, la bastide de Moulayrès et le château de Brametourte » car il doit partager les terres avec ses cousins. Cette disposition de la vicomté est ainsi depuis que son grand-père Frotard III de Lautrec a scindé le domaine entre ses deux fils.

En 1277, il aurait émancipé son fils aîné, Bertrand III de Lautrec, en lui faisant don de la vicomté. Il en garde tout de même l'usufruit[4]. En 1286, il fait don à sa sœur Sybille de Lautrec, abbesse de Vielmur, de ses droits sur les habitants du Fort et de Vielmur. Quatre années plus tard, en 1290, il lui offre aussi ses droits sur les habitants de Frejeuile (sûrement Fréjeville).

Sicard VII meurt finalement en 1301, avant d'être inhumé en l'abbaye Notre-Dame de la Sagne de Vielmur, établissement religieux fondé par son aïeul Isarn II de Lautrec, et dirigée alternativement par deux de ses sœurs, Comtors puis Sybille[1].

LignéeModifier

Sicard VII de Lautrec est le seul fils et unique héritier de Bertrand Ier, mais il a tout de même trois sœurs :

Quant à lui, il se serait marié deux fois, et a de nombreux enfants et plusieurs héritiers, entre lesquels il dilapide son patrimoine seigneurial :

Notes et référencesModifier

  1. a et b Roger Gau, Petite histoire de la vicomté de Lautrec ; De sa création à sa disparition, (lire en ligne)
  2. (en) « Family tree of Sicard VII de LAUTREC », sur Geneanet (consulté le 20 octobre 2020)
  3. (en) « Family tree of Sicard VII », sur Geneanet (consulté le 20 octobre 2020)
  4. Anselme de Sainte-Marie, Honoré Caille Du Fourny, Ange de Sainte-Rosalie et Simplicien (Père), Histoire généalogique et chronologique de la maison royale de France, des pairs, grands officiers.