Sièges réservés (Afghanistan)

Sièges réservés en Afghanistan

En Afghanistan, les sièges réservés sont des sièges garantis à des minorités dans l'assemblée élue du pays.

Loya Jirga de 2002Modifier

Au sein de la Loya Jirga de 2002, sur un total dépassant 1 551 délégués, il y avait

  • 100 sièges réservés aux femmes
  • 2 représentants des Hindous et 2 des Sikhs
  • 25 sièges réservés aux nomades
  • 100 sièges réservés à la diaspora (40 Pakistan, 30 Iran, 30 reste du monde dont 1 France), dont 25 réservés aux femmes
  • 6 sièges réservés aux personnes déplacées de l'intérieur

Loya Jirga constituante de 2003Modifier

L'article 5.e) du décret présidentiel du prévoit que dans la Loya Jirga constituante, composée de 500 membres,

  • Les Hindous et les Sikhs élisent trois représentants
  • Les femmes élisent deux représentantes par province.
  • Les réfugiés en Iran et au Pakistan élisent 24 membres au travers de "larges consultations"
  • Les personnes déplacées de l'intérieur dans les provinces de Kandahar, Herat et Helmand participent à des réunions provinciales et élisent six membres au total
  • Les Kuchis se réunissent à des endroits désignés en consultation avec leurs dirigeants et élisent 9 membres "après de larges consultations"

Chambre du peuple (Wolesi Jirga) de 2005Modifier

La législation électorale d'application pour les élections législatives du en Afghanistan prévoit que sur les 249 sièges de la Chambre du peuple (Wolesi Jirga) 10 sont réservés pour la communauté nomade des Kuchis, parmi lesquels 68 se sont portés candidats. Au total, 68 sièges sont réservés aux femmes, dont 3 parmi les sièges kuchis.

SourcesModifier