Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Rouen.

Le siège de Rouen, en 1449 par les Français, a lieu durant la guerre de Cent Ans.

Sommaire

ContexteModifier

Article détaillé : Campagne de Normandie (1449-1450).

Après la signature de la trêve de Tours en 1444, les Français marquent une pause de la reconquête de leur territoire. Ils en profitent alors pour moderniser leur armée. Les hostilités entre Français et Anglais reprennent en mars 1449.

Déroulement du siège de RouenModifier

Rouen est défendue par le capitaine anglais John Talbot. Il seconde Edmond Beaufort, duc de Somerset et gouverneur de la ville. Un manifeste est adressé aux Rouennais le 17 juillet par le roi de France Charles VII, où il s'y présente comme le libérateur de la ville et promet une amnistie générale et la confirmation de tous les privilèges des Rouennais. Devant le peu de réaction, le roi envoie Jean de Dunois, le comte d'Eu et de Saint-Pol vers Rouen.

Le 19 octobre, la ville est livrée par ses habitants durant la messe. Talbot et Beaufort se réfugient au château. Le roi quitte Pont-de-l'Arche, accompagné de l'artillerie, et prend possession de Sainte-Catherine et s'installe dans l'abbaye. La garnison anglaise se retire sans résistance.

Les Anglais signent la reddition le 29 octobre. Ils se retirent vers Caen. Charles VII fait son entrée solennelle le , en compagnie de Jacques Ier de Chabannes de La Palice.

ConséquencesModifier

Après la prise de Rouen, Charles VII marque une pause pendant l'hiver 1449-1450 dans sa reconquête de la Normandie. Les Anglais en profitent pour rassembler des troupes et débarquent au printemps 1450. Cette armée de secours est écrasée le 15 avril 1450 à la bataille de Formigny. Peu après, les villes de Caen et de Cherbourg capitulent après de brefs sièges. La présence anglaise en Normandie est alors définitivement révoquée.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

OuvragesModifier

  • André Pottier, Siège de Rouen par le roi Charles VII, en 1449 : préliminaires de la capitulation entre le duc de Sommerset, gouverneur de la ville et le roi de France, Rouen, Nicétas Périaux éditeur, 1841, lire sur Gallica

Articles connexesModifier