Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Pondichéry.
Siège de Pondichéry
Description de cette image, également commentée ci-après
Pondichéry est détruit par les troupes britanniques après la capitulation de la ville.
Informations générales
Date
Lieu Pondichéry, Inde
Issue Victoire britannique décisive
Belligérants
Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Drapeau du royaume de France Royaume de France
  • Royal Standard of the King of France.svg Compagnie française des Indes orientales
  • Commandants
    Flag of Great Britain (1707–1800).svg Sir Eyre CooteRoyal Standard of the King of France.svg Comte de Lally

    Guerre carnatique
    Guerre de Sept Ans

    Batailles

    Chandernagor (1757) · Plassey (1757) · Gondelour (1758) · Négapatam (navale) (1758) · Condore (1758) · Madras (1758) · Pondichéry (navale) (1759) · Masulipatam (1759) · Chinsurah (1758) · Wandiwash (1760) · Pondichéry (1760)

    Cette boîte : voir • disc. • mod.
    Coordonnées 11° 56′ nord, 79° 50′ est

    Géolocalisation sur la carte : Tamil Nadu

    (Voir situation sur carte : Tamil Nadu)
    Siège de Pondichéry

    Géolocalisation sur la carte : Inde

    (Voir situation sur carte : Inde)
    Siège de Pondichéry

    Le siège de Pondichéry est un siège de l'établissement français de Pondichéry pendant la troisième guerre carnatique, dans le cadre de l'affrontement plus global de la guerre de Sept Ans, ayant lieu entre le et le . Des troupes terrestres britanniques assiègent et forcent la garnison française stationnée dans la ville à se rendre. Celle-ci est alors au bord de la famine lorsque le comte de Lally-Tollendal, offre sa reddition. De nombreux civils sont tués par les échanges de feu entre les belligérants, le comte de Lally-Tollendal ayant incité ces derniers à quitter la ville afin de réduire la population dans la ville assiégée.

    Notes et référencesModifier

    Sources et bibliographieModifier

    Liens internesModifier