Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Limerick.

Le siège de Limerick, ville de l'ouest de l'Irlande, est le second et le plus important des deux sièges qu'a subi deux sièges pendant les Guerres confédérées irlandaises. Il se déroule pendant la conquête cromwellienne de l'Irlande en 1650 et 1651. Limerick était alors l'une des dernières cités fortifiées tenues par une alliance composée de la Confédération irlandaise et des Anglais royalistes face aux forces du Parlement anglais. Sa garnison menée par Hugh Dubh O'Neill (en) se rend à Henry Ireton après un long et âpre siège[1]. Plus de 2 000 soldats de la New Model Army de Oliver Cromwell furent tués à Limerick, et son filleul Henry Ireton succomba à la peste[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Philip McKeiver, A New History of Cromwell's Irish Campaign, (ISBN 978-0-9554663-0-4)