Ouvrir le menu principal

Siège de coffre

(Redirigé depuis Siège de Coffre)
Ce roadster Ford Modèle sport de  1931 dispose d'un siège de coffre

Un siège de coffre, ou rumble seat (anglais Américain), siège dicky, siège dickie ou siège dickey (anglais Britannique), également appelé siège de belle-mère,[1] est un siège extérieur rembourré qui peut se replier, installé à l'arrière d'un autocar, d'une voiture hippomobile, ou dans les premières automobiles. Selon sa configuration, il fournit des sièges exposés pour un ou deux passagers.

HistoireModifier

Des sièges supplémentaires occasionnels apparaissent dans les derniers siècles de l'évolution des coches, calèches et voitures hippomobiles. L'édition de 1865 du Webster Un Dictionnaire Américain de la Langue anglaise définit un rumble seat comme un "coffre[note 1] surmonté d'un siège pour les servants, à l'arrière d'un chariot."[2] Semblable au rumble seat, sur les phaetons européens on trouvait l'araignée, un petit siège ou une banquette sur de grêles supports pour asseoir un palefrenier ou un homme de pied.[3]

Avant la première Guerre Mondiale, les sièges de coffre ne se repliaient pas toujours dans la carrosserie.[4] Ensuite, une telle option passager était généralement intégrée dans le pont arrière.[1][5][1] Lorsqu'inoccupé, l'espace restant sous le siège pouvait être utilisé pour les bagages.[1]

 
Illustration de rumble seat, vers 1913[4]

Des styles de carrosserie Roadster, coupé et cabriolet ont été proposés avec le choix entre un coffre à bagages et un siège de coffre. Les modèles équipés d'un siège de coffre furent souvent nommés coupé sport ou sport roadster.

Les passagers sont exposées aux éléments, et n'ont que peu ou pas de protection, comparé aux voyageurs du compartiment avant. Ces passagers sont généralement les premières et plus graves victimes en cas d'accident. Des toits pliants et des rideaux de côté pour sièges de coffre étaient disponibles pour quelques voitures[1] (y compris la Ford Modèle A), mais n'ont jamais eu beaucoup de succès. Parmi les dernières voitures construites en Amérique ayant un siège de coffre, furent les Chevrolet 1938[6], Ford 1939[7], Dodge 1939[8] et Plymouth[9]. La dernière voiture Britannique fut la Triumph 2000 Roadster faite jusqu'en 1949.[10][11]

Voir aussiModifier

Notes de bas de pageModifier

  1. Boot, n. ...3.

BibliographieModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Haajanen 2003, p. 115.
  2. Webster, Goodrich et Porter 1865, p. 1156.
  3. Haajanen 2003.
  4. a et b Clough 1913, p. 258.
  5. Georgano 1971, p. 216.
  6. conceptcarz.com
  7. Roush Automotive Collection.
  8. (en) Chrysler Corporation, « allpar.com », allpar.com (consulté le 20 novembre 2011)
  9. (en) Jim Benjaminson, « allpar.com », allpar.com, (consulté le 20 novembre 2011)
  10. Lawrence 1997, p. 302.
  11. Hingston 2007, p. 164.