Shote Galica

femme politique albanaise

Shote Galica est née Qerime Halil Radisheva, en 1895, à Radisheva près de Drenica[1] dans l'Empire ottoman, actuel Kosovo. Chef combattante du Kachak pour l'éveil national albanais (en), afin d'unifier tous les territoires albanais, elle soutient le gouvernement national démocratique en Albanie (en). Elle est déclarée héroïne du peuple d'Albanie.

Shote Galica
Qerime Halil Radisheva
Image dans Infobox.
Shote Galica et son mari Azem Galica.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Radisheva - Drenica - Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman (actuel Drapeau du Kosovo Kosovo)
Décès
Nationalité
Albanaise
Activité
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Autres informations
Conflit
Distinction

BiographieModifier

Elle compte six frères. Elle épouse Azem Galica, un chef résistant nationaliste faisant aussi partie des Kachaks, en 1915. En 1919, elle participe à l'insurrection de Dukagjini contre le gouvernement Serbe. Elle participe aussi à la lutte contre la répression des Serbes à Junik de 1912 à 1923.

En , elle participe à la lutte pour Drenica (Arbania e Vogël - Petite Albanie). En , après la mort de son mari, Azem Galica, elle prend la tête de son groupe de guérilla et combat avec Bajram Curri à Has de Prizren et Lumë (en).

Elle est célèbre pour avoir capturé un commandant militaire serbe et un certain nombre de soldats à Çikatova, en . Elle prend sa retraite en Albanie et passe ses derniers mois à Fushë-Kruja, où elle décède en 1927.

PostéritéModifier

Elle est à l'origine de cette citation : « La vie sans connaissance est comme une guerre sans arme. »[1].

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Robert Elsie, Historical Dictionary of Kosova : Historical Dictionaries of Europe (n° 44), Lanham, Maryland, Toronto, Oxford, The scarecrow Press, , 298 p. (ISBN 0-8108-5309-4, lire en ligne), p. 63.

Source de la traductionModifier