Shōma Uno

patineur japonais
(Redirigé depuis Shoma Uno)

Shōma Uno
Image illustrative de l’article Shōma Uno
Situation actuelle
Équipe Toyota Motor Corporation
Biographie
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Naissance (24 ans)
Lieu Nagoya
Taille 1,58 m (5 2)
Poids 55 kg (121 lb)
Parcours
Club actuel Toyota Motor Corporation
Entraineur Stéphane Lambiel
Angelo Dolfini
Yoann Deslot
Meilleurs scores ISU
Score total312.48 CM 2022
Programme court109.63 CM 2022
Programme libre202.85 CM 2022
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d’hiver 0 1 1
Championnats du monde 1 2 0
Championnats des quatre continents 1 1 1
Championnats du Japon 4 4 0

Shōma Uno (宇野 昌磨, Uno Shōma?) est un patineur artistique japonais, né le à Nagoya.

Il est médaillé d'or aux Championnat du Monde 2022 et vice-champion en 2017 et en 2018. Il remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 et la médaille de bronze en 2022 où il est également médaillé de bronze à l'épreuve par équipes de patinage artistique.

Il est le premier patineur à avoir réussi un quadruple flip dans une compétition lors du 2016 Team Challenge Cup[1].

BiographieModifier

Jeunesse et début de carrièreModifier

Shōma Uno commence le patinage à l'âge de cinq ans. Il a pour idole Daisuke Takahashi[2].

Il fait ses débuts internationaux junior lors de la saison 2011-2012. Aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012, il remporte la médaille d'or par équipes et celle d'argent en individuel.

Lors de sa dernière saison en junior en 2014-2015, il gagne notamment l'Asian Trophy chez les seniors, le Grand Prix junior de Croatie, les Finales du Grand Prix junior, le titre de champion junior du Japon, finissant deuxième chez les seniors. Il est ensuite cinquième du Championnat des quatre continents pour son premier championnat majeur chez les seniors. Il devient champion du monde junior en fin de saison.

Révélation en 2015-2016Modifier

Pour son premier Grand Prix senior, Shōma Uno finit deuxième du Skate America derrière Max Aaron. Ensuite, au Trophée de France, il gagne le programme court mais le programme libre est annulé. Il est donc désigné vainqueur de la compétition. Qualifié pour la finale du Grand Prix, il se classe troisième derrière Yuzuru Hanyu et Javier Fernandez avec un score de 276,79 points.

Saison 2016-2017: Premier titre nationalModifier

En l'absence du favori Yuzuru Hanyu, Shoma Uno, âgé de 19 ans, remporte son premier titre national après avoir établit un nouveau record personnel de 192.36 points lors du programme long et un score total de 280.41 points.[3]

Saison 2017-2018: Médaille olympiqueModifier

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2018, il se place troisième au programme court avec un score de 104.17 points, puis, réalise un score de 202.73 au programme long. Il se place ainsi deuxième avec un total de 306.48 et remporte la médaille d'argent en devançant le patineur espagnol Javier Fernández de 1.66 points.[4]

Aux Championnat du monde de Milan, malgré une blessure inquiétante, Shoma Uno établit un score de 94.26 points au programme court et un score de 179.51 points au programme long. Il remporte la médaille d'argent avec un total de 272.77 et réalise sa meilleure saison[5].

Saison 2021-2022: Champion du mondeModifier

Au Trophée NHK, il survole la compétition en terminant à la première place avec un score total de 290.15 points, soit 30 points au dessus de l'américain Vincent Zhou qui termine second[6].

Aux Jeux olympiques d'hiver de Pékin, il termine à la troisième place avec un score total de 293.00 points et remporte la médaille de bronze. Il se place ainsi devant Yuzuru Hanyu de plus de 10 points mais derrière Yuma Kagiyama[7],[8].

En l'absence des deux favoris de la compétition, Nathan Chen et Yuzuru Hanyu, déclarés forfaits, Shoma Uno et son compatriote Yuma Kagiyama ont la voie libre pour se battre afin de remporter la médaille d'or aux Championnats du Monde de Montpellier.[9] Shoma établit un nouveau record personnel de 109,63 points lors du programme court et se place provisoirement à la première position.[10] Lors du programme long, il établit également un nouveau record personnel de 202.85 en patinant sur Boléro de Maurice Ravel. En établissant un total de 312.48 points, il améliore fortement ses records personnels et devient pour la première fois champion du monde[11].

PalmarèsModifier

Compétition 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Jeux olympiques d'hiver 2e 3e
Championnats du monde 7e 2e 2e 4e CA 4e 1er
Quatre continents 5e 4e 3e 2e 1er F CA
Championnats du Japon 9e 11e 7e 2e 2e 1er 1er 1er 1er 2e 2e
Championnats du monde juniors 10e 7e 5e 1er CA
Grand Prix ISU 2011/12 2012/13 2013/14 2014/15 2015/16 2016/17 2017/18 2018/19 2019/20 2020/21 2021/22
Finale du Grand Prix 3e 3e 2e 2e CA CA
Skate America 2e 1er 2e
Skate Canada 1er 1er CA
Trophée de France 1er 2e 8e CA
Coupe de Russie 2e 4e
Trophée NHK 1er 1er
Légende : F = Forfait ; CA = Compétitions annulées à cause de la pandémie de Covid-19

RéférencesModifier

  1. « 2016 Team Challenge Cup », sur www.usfigureskating.org (consulté le ).
  2. (en) Next in line: Shoma Uno, sur goldenskate.com.
  3. (en-US) Cherry Ji, « Uno wins national title; hopes to improve consistency », sur Golden Skate, (consulté le )
  4. KYODO NEWS, « Figure skating: Defending Olympic champ Hanyu books ticket to Pyeongchang », sur Kyodo News+ (consulté le )
  5. KYODO NEWS, « Figure skating: Uno suffers injury scare in Milan worlds practice », sur Kyodo News+ (consulté le )
  6. ATS Keystone, « Shoma Uno impressionnant dans le trophée NHK »  , sur radiolac.ch, (consulté le )
  7. « Nathan Chen champion olympique pour la première fois aux JO de Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  8. « Pékin 2022 - Patinage: Chen champion olympique de patinage artistique, Britschgi 23e », sur RTSSport.ch, (consulté le )
  9. Rebecca Garcia, « Patinage artistique – Shoma Uno, le protégé de Stéphane Lambiel, a le titre mondial à sa portée », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le )
  10. Clémentine Blondet, « Shoma Uno prend une option sur le titre mondial, trois Japonais en tête », sur L'Équipe (consulté le )
  11. Clémentine Blondet, « À Montpellier, Shoma Uno remporte son premier titre de Champion du monde », sur L'Équipe (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :