Shiranui Dakuemon

lutteur de sumo

Shiranui Dakuemon
不知火 諾右衛門
Image illustrative de l’article Shiranui Dakuemon
Contexte général
Sport Sumo
Période active Novembre 1830 - Janvier 1844
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
不知火諾右衛門
Nationalité sportive Drapeau du Japon Japon
Nationalité Japon
Naissance
Lieu de naissance Uto, Kumamoto
Décès (à 52 ans)
Taille 1,76 m
Poids de forme 135 kg
Club Écurie Urakaze

Shiranui Dakuemon (不知火 諾右衛門?) (), de son vrai nom Shinji Chikahisa, est un lutteur sumo officiellement reconnu comme le 8e yokozuna. Il est l'entraîneur de Shiranui Kōemon.

BiographieModifier

Il se marie très jeune, à 19 ans, et a deux fils. En 1823, il se brouille avec le chef de son village mais oubliant sa propre force, il le pousse très brutalement. Sa tête heurte le sol et il perd connaissance. Il fuit alors de son village natal, abandonnant sa famille[1].

Il entre dans le monde du sumo d'Osaka et fait ses débuts en . Il n'obtient pas de succès dans cette ville et part pour Edo en . Il est promu au rang d'ōzeki en . Il ne gagne qu'un seul tournoi, celui de avec un résultat de 8 victoires, 0 défaites, et 2 non combattus.

Il n'est pas un lutteur particulièrement fort mais vers la fin de l'époque d'Edo, il est élevé au titre de yokozuna moins pour son habilité que pour son influence sur les officiels du sumo. Shiranui est simplement chanceux d'avoir de puissants parrains[2]. La date exacte du titre est incertaine mais elle est officiellement reconnue comme étant en . Son nom n'est pas inscrit sur le classement banzuke pour le tournoi suivant de et il est absent de celui de pour une raison inconnue. Il est dégradé au rang de sekiwake en . À cette époque, yokozuna n'est pas un rang mais un titre. Dans la première division makuuchi, Shiranui comptabilise 48 victoires pour 15 défaites, soit un pourcentage de victoires de 76,2%.

Il se retire comme lutteur de sumo après le tournoi de janvier 1844 mais reste cependant dans le monde du sumo comme toshiyori (doyen) et est connu sous le nom de Minato Oyakata. Le nom du yokozuna dohyō-iri (entrée cérémonielle sur le ring) de Shiranui ne vient pas de lui mais du 11e yokozuna Shiranui Kōemon, qu'il a entraîné.

PalmarèsModifier

  • La durée réelle des tournois de l'année de l'époque varie souvent.

Dans le tableau suivant, les cases en vert sont celles des tournois remportés.

- Printemps Hiver
1837 Maegashira de l'ouest #4
3–0–7
Maegashira de l'ouest #3
5–1–3
1nr
1838 Maegashira de l'ouest #1
2–1–3'
Maegashira de l'ouest #1
7–1–2'
1839 Ōzeki de l'ouest
2–4–4
Sekiwake de l'ouest
6–1–3
1840 Ōzeki de l'ouest
8–0–2
Non officiel
Absent
1841 Non inscrit Absent
1842 Sekiwake de l'ouest
6–1–2
1h
Ōzeki de l'ouest
4–1–5
1843 Absent Ōzeki de l'ouest
2–4–4
1844 Ōzeki de l'ouest
Retraite
3–1–2
3d 1h

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier