Ash Shihr
Administration
Pays Drapeau du Yémen Yémen
Gouvernorat Hadramaout
Géographie
Coordonnées 14° 45′ 39″ nord, 49° 36′ 25″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Yémen
Voir sur la carte administrative du Yémen
City locator 14.svg
Ash Shihr

Ash Shihr (en arabe : الشحر) est une ville côtière de l'Hadramaout, au Yémen.

Histoire ancienneModifier

Le site de "al-Asʿāʾ" est un site ancien et réputé apparaître dès l'an 780 EC. Il a été un point important de la route de l'encens, et du commerce d'ambre gris, comme port d'exportation y compris vers la Chine, selon le Livre des Routes et des Royaumes d'Ibn Khordadbeh.

Histoire récenteModifier

Le « Gouvernement de Sa Majesté » précise dans un de ses rapports diplomatiques que "Les Al Bureik sont des cheikhs et, à une certaine époque, ces Āl Bin Bureik étaient les maîtres de Shihr, mais aujourd'hui toute la petite tribu est installée à Shabwa (...)"[1].

La ville fit partie dès 1866[2], avec Al Mukalla dès 1881, de l'État Qu'aiti de Shihr et Mukalla jusqu'en 1967.

Ash Shihr fut supplanté économiquement par le port de Mukalla dans la seconde moitié du 19e siècle[3]. Elle est devenue l'une des trois principales villes du Sultanat Qu'aiti, avant la formation d'un Yémen unifié, les deux autres étant Al Mukalla et Chibam[4].

Depuis 1993, elle abrite un terminal pétrolier, pour Yémen Masila Blend, amenant du brut depuis le champ pétrolifère de Masila Block, pour l'entreprise canadienne Nexen.

Le , l'organisation islamiste Jaych Aden Al Islami-Abyane (liée au groupe terroriste Al-Qaïda) y a commis un attentat-suicide contre le pétrolier français Limburg (12 morts, 1 blessé et la perte de 90 000 barils de pétrole).

Liens internesModifier

RéférencesModifier

  1. (en) « Report by Her Majesty's Government in the United Kingdom of Great Britain and Northern Ireland to the General Assembly of the United Nations – N° 117 »,  : « The Al Bureik are Sheikhs, and at one time the Āl Bin Bureik were masters of Shihr but now the whole of the small tribe are settled in Shabwa », p. 126
  2. (en) Ulrike Freitag, William G. Clarence-Smith, Hadhrami Traders, Scholars and Statesmen in the Indian Ocean, 1750s to 1960s, Brill, (ISBN 9789004107717, lire en ligne), p. 116
  3. (en) G. R. Smith, al-Shiḥr, vol. 9, 438–439 p.
  4. (en) Daniel McLaughlin, Yemen, Bradt Travel Guides, , 191–198 p. (ISBN 978-1-8416-2212-5, lire en ligne), « 10: Southeast Yemen »