Ouvrir le menu principal

神舟九号
Shenzhou 9
Image illustrative de l’article Shenzhou 9
Données de la mission
Vaisseau 神舟九号 Shenzhou 9
Objectif Tiangong 1
Équipage 3
Date de lancement 16 juin 2012 à 10 h 37 min 24 s (UTC)
Site de lancement Base de lancement de Jiuquan
Date d'atterrissage 29 juin 2012 à h 5 min 0 s (UTC)
Site d'atterrissage Mongolie intérieure
Durée 12j 15h 25m
Photo de l'équipage
Jing Haipeng.JPGLIU Wang CUHK 2012.JPGLIU Yang CUHK 2012.JPG
Jing Haipeng - Liu Wang - Liu Yang
Navigation

Shenzhou-9 est une mission spatiale du programme spatial chinois habité ayant eu lieu du 16 juin 2012 au 29 juin 2012. Le vaisseau Shenzhou, lancé par une fusée Longue Marche 2F/G depuis la base de lancement de Jiuquan emporte trois astronautes (en chinois taïkonaute de taikong, signifiant « espace ») qui doivent occuper pour la première fois la station spatiale chinoise, Tiangong 1 mise en orbite en 2011. Cette mission fait suite à la mission Shenzhou 8 qui a eu lieu en novembre 2011, au cours de laquelle un vaisseau Shenzhou sans équipage a effectué un amarrage d'essai à la station spatiale[1].

Sommaire

ÉquipageModifier

Les trois membres de l'équipage sont Jing Haipeng, commandant de la mission qui réalise son second vol spatial après Shenzhou 7, Liu Wang et Liu Yang première Chinoise à aller dans l'espace[2]. Tous les trois sont à l'origine des pilotes de l'Armée de l'air chinoise[1].

Le chiffre entre parenthèses indique le nombre de vols spatiaux effectués par l'astronaute, Shenzhou 9 inclus.

Doublure de l'équipageModifier

Pour ce vol, l'équipage de réserve était composé de [3]:

MissionModifier

 
Schéma de Tiangong 1 (à gauche dans le schéma) amarré au vaisseau spatial Shenzhou.

La mission de Shenzhou-9 a duré 13 jours. L'équipage a réussi à amarrer manuellement Shenzhou à Tiangong 1, en plus de mettre à l'épreuve un système auto-amarrant. Les taïkonautes ont consacré la plupart de leur temps à la réalisation d'expériences à l'intérieur du laboratoire. Aucune sortie dans l'espace n'a eu lieu.

Retour et réactionsModifier

Se servant d'un parachute pour ralentir sa descente, la capsule a atterri [4] à 10:05 heure locale (02:05 heure GMT) en Mongolie-Intérieure. Des images de l’événement furent diffusées dans tout le pays et l'agence de presse chinoise rapporta que les trois membres de l'équipage étaient en bonne santé. Le Premier ministre chinois Wen Jiabao qualifia la mission de « réussite totale »[5]. Liu Yang, la première chinoise dans l'espace, est devenue un des visages les plus connus dans son pays[6].

L'amarrage et le transfert d'astronautes entre deux vaisseaux, effectués lors de cette mission représentent une percée technique essentielle pour ouvrir la voie à la construction d'une station spatiale chinoise d'ici à 2020.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier