Ouvrir le menu principal

Shaoxing

ville-préfecture du Zhejiang, en Chine
Idéogrammes chinois Cette page contient des caractères chinois. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Shaoxing
绍兴市
Shaoxing
Administration
Pays Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Province ou région autonome Zhejiang
Statut administratif Ville-préfecture
Maire Zhang Jinru (张金如)
Code postal Ville : 312000[1]
Indicatif +86 (0)0575[1]
Immatriculation 浙D
Démographie
Population 4 943 000 hab. (2012[2])
Densité 599 hab./km2
Population 4 912 239 hab. ()
Densité 593 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 00′ 00″ nord, 120° 35′ 00″ est
Superficie 825 600 ha = 8 256 km2
Superficie 827 900 ha = 8 279 km2
Divers
PIB total 446,67 milliards de yuans (2015)
PIB par habitant 90 017 yuans (2015)
Localisation
Localisation de Shaoxing

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte administrative de Chine
City locator 14.svg
Shaoxing

Géolocalisation sur la carte : Chine

Voir la carte topographique de Chine
City locator 14.svg
Shaoxing
Liens
Site web www.sx.gov.cn

Shaoxing (chinois simplifié : 绍兴市 ; pinyin : shàoxīng shì) est une ville-préfecture du sud-est de la Chine, dans la province du Zhejiang.

Avec ses hutongs et ses canaux, Shaoxing a su garder sa nonchalance malgré ses presque cinq millions d'habitants et la proximité de Shanghai. Les maisonnettes blanches, dépouillées, sont typiques du sud de la Chine. Capitale à la période des Royaumes combattants, la ville se découvre au fil de l'eau, sur des barques noires aux airs de gondoles, les wupeng[3].

C'est la ville de naissance de Zeng Peiyan, qui appartient au Bureau politique et au Conseil d'État.

Shaoxing est aussi la ville de naissance de l'écrivain Lu Xun (1881-1936).

Sommaire

HistoireModifier

Shaoxing fut, sous le nom de Guiji, la capitale de l'État de Yue, absorbé par le royaume de Chu en 334 av. J.-C. Sous la dynastie Tang, Shaoxing fut réputée pour ses porcelaines bleutées.

Le nom de « Shaoxing » a été attribué à la cité en 1127, par l'empereur Gaozong de la dynastie Song du Sud[4]. Devant les poussées des troupes Jin, celui-ci s'était replié dans cette ville dont il fit sa capitale durant un an et huit mois avant que la cour ne se déplace à Hangzhou (connue comme Lín An).

CultureModifier

DialecteModifier

Le dialecte de Shaoxing (zh) (绍兴话, shàoxīnghuà) est un dialecte de la langue wu parmi ceux de Taihu, une des principales langues han, dans la famille des langues sino-tibétaines.

CuisineModifier

Article connexe : cuisine du Zhejiang.

La ville fabrique le célèbre vin de Shaoxing, un vin de riz, utilisé comme ingrédient dans de nombreuses cuisines chinoises.

MusiqueModifier

L'Opéra de Shaoxing, également connu comme « Opéra Yue » (« Yue ju »), serait le deuxième ou le troisième genre d'opéra le plus populaire de Chine (sur 360 répertoriés).

PatrimoineModifier

  • Le mausolée de Yu le grand (大禹陵 (dà Yǔ líng)), fondateur légendaire de la dynastie Xia.
  • La bibliothèque de Qing Teng (exposition de peintures de la dynastie Ming, collection des œuvres de Su Wei.
  • La maison de Qiu Jin (秋瑾故居, époque Ming). De retour d'un séjour au Japon, Qiu Jin œuvra pour le renversement de la dynastie des Qing. Elle fut arrêtée le et exécutée la même année. Qiu Jin incarne la révolution féminine décidée au sacrifice personnel.
  • Le musée de Shaoxing. Il retrace l'histoire de la ville et de la région. Collection de porcelaine dont les premiers exemples dateraient d'avant les Tang.
  • Le jardin Shen. Sa célébrité est due au poète Lu You qui y retrouva ici sa femme dont il avait dû se séparer. Cette rencontre lui inspira le poème La Broche en phénix, qu'il écrivit sur un des murs du jardin.
  • La porte de la famille Li. Les quatre panneaux muraux illustrent des scènes de guerre et datent de 1861-1863.
  • La maison de Lu Xun. C'est ici que le grand écrivain chinois Lu Xun (1881-1936)passa son enfance. En face, l'école privée installée dans la maison des Trois Senteurs, où Lu Xun fut écolier.
  • Salle de la Grande Intelligence. Sous la dynastie Song, elle faisait office de salle des examens officiels.
  • Résidence de Lü : Elle fut la résidence d'un ministre des Rites de l'empereur Ming Jiajing (1521-1566)
  • Les monts Kuaiji, une des Cinq grandes montagnes-village, des montagnes autrefois considérées comme sacrées par les Chinois.
  • La maison des ancêtres de Zhou Enlai (周恩來祖居) (époque Qing)
  • Le pavillon des orchidées (兰亭), en la mémoire du calligraphe Wang Xizhi et de son œuvre « Préface au recueil du pavillon des Orchidées » (兰亭集序 / 蘭亭集序, lántíngjí xù), écrit à Shaoxing en 353.

ÉconomieModifier

En 2015, le PIB total a été de 446,67 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 90 017 yuans[5].

Spécialités alimentairesModifier

La région est célèbre pour sa fabrication de vin de riz de Shaoxing (shaoxing jiu 紹興酒), une boisson alcoolique obtenue par saccharification et fermentation du riz, titrant entre 14 et 18 %, de couleur brou-de-noix, développant des saveurs très typiques. Il était fait traditionnellement avec l'eau réputée très pure du lac Miroir (Jianhu 鉴湖) au nord de la ville de Shaoxing. La production serait de 130 000 tonnes par an[6].

Subdivisions administrativesModifier

La ville-préfecture de Shaoxing exerce sa juridiction sur six subdivisions : un district, trois villes-districts et deux xian :

  • le district de Yuecheng - 越城区 Yuèchéng Qū ;
  • la ville de Zhuji - 诸暨市 Zhūjì Shì ;
  • la ville de Shangyu - 上虞市 Shàngyú Shì ;
  • la ville de Shengzhou - 嵊州市 Shèngzhōu Shì ;
  • le xian de Shaoxing - 绍兴县 Shàoxīng Xiàn ;
  • le xian de Xinchang - 新昌县 Xīnchāng Xiàn.

JumelageModifier

TransportModifier

Le Métro de Shaoxing est actuellement en cours de construction.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier