Ouvrir le menu principal

Shamlu désigne une tribu qizilbash d'origine turkmène implantée dans le monde iranien.

Sommaire

Histoire de la Tribu des ShamluModifier

  • Orthographe variée des noms ; Shamloo, Shamlou, Chamlou, Chamlu, Chamloo s'accompagne parfois du titre de "Beg", "Bak", Beigh" ou "Bey", par exemple : ChamlouBeigh ou ShamluBey.
  • Le titre de Khan au féminin est souvent transcrit par Khanum et le titre de "Beg" par Bégum et que l'orthographe de ces mots varie selon la langue et les pays.

Le titre de Agha bien que traditionnellement attribué aux hommes, a aussi été utilisé en Iran pour les dames appartenant à la noblesse.

Le titre de Khan chez les Shamlu se transmet par conseil de famille, traditionnellement de père en fils. Le détenteur du titre est considéré comme Le Grand de la famille équivalant des ducs de la noblesse occidentale (en persan:Bozorg-e famil ou Bozorg-e Khanevadeh ). Une fois octroyé à la branche familiale, il est transmis à toute la descendance de cette branche jusqu'à son extinction et qui a pour responsabilité de veiller à la protection et au bien être de toute la tribu.

  • Il y eut parfois des alliances de tribus, telles que les Ustajlu, les Ardabili, les Bigdili et les GhiaBeg (Ghiaï), dont les noms furent combinés avec celui des Shamlu.

Période Pré-SafavideModifier

Période SafavideModifier

 
Ali Gholi Khan Shamlu

Période Post-SafavideModifier

 
Heydar Gholi Khan Ghiaï-e Chamlou 1er

Liste des Khans de la tribu des ShamluModifier

  • Ahmad Sultan Shamlu
  • Abdu Beg Shamlu (Beau-père de Ismail Ier)
  • Lala Hüseyn Bey Shamlu (le plus puissant des Khans qizilbash, grand chef militaire et tuteur du Shah Ismail Ier, exécuté par le Shah Tahmasp en 1534)
  • Hossein Khan Shamlu (Gouverneur de Lors Pushtkuh)
  • Hasan Khan Shamlu
  • Mirza Vali Khan Shamlu
  • Murshid Gholi Khan Ustajlu-e Shamlu (tuteur de Abbas Ier le Grand)
  • Ali Gholi Khan Shamlu (Aussi connu sous le nom de Haji Ali Qizilbash Mazandarani Gouverneur du Khorassan en 1576 et chef des armées sous le règne de Abbas Ier le Grand en 1588 )[1]
  • Jauni Beg Khan Bigdeli-e Shamlu (1629)[2]
  • Sinan Khan Shamlu (Ambassadeur d'Abbas Ier le Grand auprès de Rudolph II de Habsbourg)
  • Muhamad Gholi Khan Bigdili-e Shamlu
  • Dormish Khan Shamlu (beau-frère d'Ismail Ier et Gouverneur d'Isfahan)
  • Murteza Gulu Khan Shamlu-Ardabili (créateur de l'écriture "Shekaste Nastaligh")
  • Abbas Gholi Khan Shamlu-Shahsevan (Gouverneur de Hérat, 1812)
  • Mu'min Khan Shamlu (1699-1707,Grand Vizir)[3]
  • Mohammed Zaman Khan Shamlu (1711)
  • Muhamad Ali Khan Bigdili-e Shamlu (c.1722, Grand Vizir)[4]
  • Zaynal Khan Shamlu
  • Heydar Gholi Khan Ghiaï-e Chamlou I
  • Mirza Ali Akbar Khan Ghiaï-e Chamlou
  • Manouchehr Ghiaie-e Shamloo (Gouverneur de Teheran)
  • Heydar Gholi Khan Ghiaï-e Chamlou II (Architecte et Aide de Camp de la Cour Impériale d'Iran sous le règne de Mohammad Reza Pahlavi)[5]
  • Farhad Khan Ghiaï-e Chamlou (n. 1957)[5]

Liste des membres célèbres de la tribu des ShamluModifier

BibliographieModifier

  • Roman Ghirshman, Persia El reino immortal, Londres, 1971, p. 141
  • J.P. Roux, " Histoire des Turcs", Paris, 1984, pp. 253-54
  • David Morgan. "Shah Isma'il and the Establishment of Shi'ism"chpt. 12 of his Medieval Persia: 1040-1797, Longman, New York, 1988, pp. 112-123.

RéférencesModifier

  1. Indo-Persian Travels in the Age of Discoveries, 1400–1800, Muzaffar Alam, University of Chicago, Mars 2007, (ISBN 9780521780414)
  2. Iranica.com - JAÚNI BEG/BEYG KHAN BIGDELI ˆAÚMLU
  3. Safavid Iran: Rebirth of a Persian Empire, Andrew J. Newman, I. B. Tauris, 30 Mars 2006, p.105 (ISBN 1860646670)
  4. (en) Rudi Matthee, « Jani Beyg Khan Bigdili-e Shamlu », dans Encyclopædia Iranica (lire en ligne)
  5. a et b « From father to son, a dynasty of builders », Architecture Mediterraneenne, No 55, Marseille, 2001, pp. 130-60

Pour aller plus loinModifier