Sexualité orale

sexualité induisant le principe d'une stimulation du sexe d'une personne par la bouche d'une autre (ou d'elle-même)

La sexualité orale est l'ensemble des formes et pratiques sexuelles dont le principe est la stimulation du sexe d'une personne par la bouche, la langue ou les lèvres buccales d'une autre (ou d'elle-même). Ces pratiques incluent notamment la fellation[1] (dont l'autofellation et l'irrumation), le cunnilingus et l'anulingus.

Le sexe oral peut entraîner une éjaculation du pénis de la personne recevant l'acte dans la bouche de celle qui pratique l'acte, ou bien la sécrétion des fluides de la vulve de la personne léchée à la suite d'un cunnilingus.

La pratique de stimulation orale mutuelle et simultanée des deux partenaires a pour nom le 69 du fait de la similitude entre la position prise par les deux pratiquants et la graphie dudit nombre.

La sexualité orale peut représenter des préliminaires à une pénétration, ou une pratique menant en soi à l'orgasme.

PratiquesModifier

FellationModifier

La fellation[2] consiste pour une personne à stimuler le pénis de son partenaire à l'aide de ses parties buccales : la bouche, les lèvres et la langue. Elle peut mener à l'éjaculation du sperme dans la bouche du partenaire actif ou sur une partie de son corps, comme son visage. La pratique de la "gorge profonde" est un type de fellation où le pénis de la personne passive s'insère en profondeur dans la gorge.

IrrumationModifier

L'irrumation, ou pénétration buccale, est une variante de la fellation dans lesquels les rôles sont inversés : la personne qui reçoit la stimulation sexuelle est celle qui accomplit un mouvement de va-et-vient de son pénis dans la bouche de son ou sa partenaire. L'irrumation peut également mener à l'éjaculation du sperme dans la bouche de la personne pénétrée ou sur une partie de son corps, comme son visage. La pratique de la "gorge profonde" peut aussi s'apparenter à l'irrumation.

CunnilingusModifier

Pratique sexuelle inverse de la fellation et de l'irrumation, le cunnilingus (ou cunnilinctus) consiste à stimuler les différentes parties des organes génitaux féminins (notamment le clitoris) à l'aide de la langue, des lèvres ou du nez. Il est utilisé soit comme préliminaire, soit mené jusqu'à l'orgasme et se prête à la pratique de l'edging.

AnulingusModifier

L'anulingus ou anilinctus voire anilingus en langage populaire, est une pratique sexuelle consistant en la stimulation orale de l'anus ou du périnée[3] de son partenaire.

Dans les artsModifier

Dessin, peintureModifier


Notes et référencesModifier

  1. La fellation intervient dans les pratiques sexuelles dites « de l'anus à la bouche » ou « du vagin à la bouche ».
  2. Le Petit Robert, 2006, p. 1048.
  3. « Sexualité : l'anulingus, ce qu'il faut savoir », sur plurielles.fr (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier