Servantes du Cœur de Jésus de Córdoba

Servantes du Cœur de Jésus de Córdoba
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 31 juillet 1892
par Léon XIII
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Structure et histoire
Fondation 29 septembre 1872
Cordoba
Fondateur Catherine de Marie Rodríguez
Abréviation E.C.J
Site web (es) site officiel
Liste des ordres religieux

Les servantes du Cœur de Jésus de Córdoba (en latin : Instituti Sororum Ancillarum a Corde Iesu) sont une congrégation religieuse féminine de droit pontifical dont le but est l'enseignement et l'approfondissement de la foi chrétienne par le moyen de retraites spirituelles. Elle est la 1re congrégation apostolique d'Argentine.

HistoriqueModifier

L'institut est fondé le à Cordoba (Argentine) par mère Catherine de Marie accompagnée de quatre compagnes et avec l'aide du chanoine David Luque pour promouvoir les exercices spirituels. Le jésuite José Marie Bustamante, fondateur des adoratrices du saint sacrement, encourage et soutient la fondatrice dans son œuvre. Les premières succursales à l'étranger sont établies au Chili puis en Espagne.

La congrégation reçoit le décret de louange le et son approbation définitive le .

Activité et diffusionModifier

Les religieuses de la congrégation se consacrent à l'enseignement, à l'organisation de retraites spirituelles, et l'aide aux femmes qui veulent sortir de la prostitution.

Elles sont présentes en Argentine, Chili, Bénin et en Espagne.

La maison-mère est à Córdoba.

En 2017, l'institut comptait 108 religieuses répartis dans 23 maisons[1].

Notes et référencesModifier

(es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Esclavas del Corazón de Jesús » (voir la liste des auteurs).