Servantes de Marie Immaculée

congrégation religieuse féminine (Église grecque-catholique ukrainienne)

Servantes de Marie Immaculée
Ordre de droit pontifical
Approbation diocésaine 1892
par cardinal Sylwester Sembratowicz
Approbation pontificale 27 juillet 1932
par la congrégation pour les Églises orientales
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
But enseignement
Structure et histoire
Fondation 1892
Zhuzheliany (Ukraine)
Fondateur Michaelina Hordashevska & Jérémie Lomnytskyj (en)
Abréviation S.A.M.I.
Site web (en) site de la province des U.S.A
Liste des ordres religieux

Les Servantes de Marie Immaculée (en latin : Congregationis Sororum Ancillarum a Maria Immaculata) sont une congrégation religieuse enseignante de rite byzantin et de droit pontifical. C'est le 1er institut religieux féminin apostolique fondé au sein de l'Église grecque-catholique ukrainienne.

HistoriqueModifier

La congrégation est fondée en 1892 à Zhuzhel en Autriche-Hongrie (maintenant Zhuzheliany dans l'Oblast de Lviv en Ukraine) par Jérémie Lomnytskyj (en), basilien de saint Josaphat. Il donne ainsi naissance à la première congrégation religieuse féminine apostolique de l'Église grecque-catholique ukrainienne. La communauté est confiée à Michaelina Hordashevska (1869-1919), fille spirituelle du père Lomnycky, qui désire embrasser la vie religieuse mais sans se retirer dans un monastère. Elle prend le nom de Josaphata en l'honneur de saint Josaphat Koncévitch, 1er saint greco-catholique ukrainien[1].

L'institut se répand rapidement en Galicie et, à partir de 1912, les sœurs commencent à suivre les émigrants ukrainiens au Canada et au Brésil. Les constitutions religieuses sont approuvées en 1892 par le cardinal Sylwester Sembratowicz, de l'archéparchie de Lviv (en), puis révisées par Andrey Sheptytsky en 1907. La congrégation pour les Églises orientales approuve l'institut le , approbation confirmée par Pie XII par le bref apostolique "Sacra in clausura" du [1].

En 1946, les Servantes sont supprimées et expulsées d'Ukraine et de Tchécoslovaquie[1]. Josaphata Hordashevska considérée comme cofondatrice de la congrégation est béatifiée par Jean-Paul II en 2001[2]en même temps que les martyrs d'Ukraine dont Tarsykia Matskiv, une servante de Marie Immaculée martyre[3].

Activités et diffusionModifier

Les Servantes de l'Immaculée se consacrent à la catéchèse et à l'enseignement dans les communautés catholiques byzantines ukrainiennes à travers le monde.

Elles sont présentes en  :

La maison généralice est à Rome.

En 2015, la congrégation comptait 686 sœurs dans 148 maisons[4].

SourceModifier

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Ancelle della Beata Vergine Maria Immacolata » (voir la liste des auteurs).

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (it) Guerrino Pelliccia et Giancarlo Rocca, Dizionario degli Istituti di Perfezione, vol. I, Milan, Edizione Paoline, 1974-2003, p. 550-551
  2. « Bienheureuse Josaphata Micheline Hordashevska », sur https://nominis.cef.fr (consulté le )
  3. « Bienheureuse Tarsicia », sur https://nominis.cef.fr (consulté le )
  4. (it) Annuaire pontifical, Vatican, Librairie éditrice vaticane, (ISBN 978-88-209-9509-6), p. 1672

Liens externesModifier