Ouvrir le menu principal

Sermamagny

commune française du département du Territoire de Belfort

Sermamagny
Sermamagny
La mairie de Sermamagny.
Blason de Sermamagny
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Valdoie
Intercommunalité Grand Belfort
Maire
Mandat
Philippe Challant
2014-2020
Code postal 90300
Code commune 90093
Démographie
Gentilé Sermamagniens
Population
municipale
832 hab. (2016 en augmentation de 2,72 % par rapport à 2011)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 41′ 29″ nord, 6° 50′ 12″ est
Altitude Min. 384 m
Max. 423 m
Superficie 7,9 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte administrative du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Sermamagny

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Sermamagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sermamagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sermamagny
Liens
Site web sermamagny.fr
Etang de la Veronne.

Sermamagny est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. La commune est administrativement rattachée au canton de Valdoie. Ses habitants sont appelés les Sermamagniens[1].

GéographieModifier

Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien recouvert par un Permien épais[2].

Communes limitrophesModifier

  Lachapelle-sous-Chaux Chaux  
Évette-Salbert N Éloie
O    Sermamagny    E
S
Valdoie

ToponymieModifier

  • Surmanmennj (1394), Samermenigny (1427), Surmainmengnj (1533), Schirmamenga (1572), Sarmamaigny (1655)[3].

HistoireModifier

Faits historiquesModifier

Cité pour la première fois au XIe siècle, le village s'est développé au nord de Valdoie, sur la route de Belfort à Giromagny.

En 1347, Sermamagny, comme la seigneurie du Rosemont, devient terre autrichienne.

Si le fait d'être construit sur un chemin fréquenté est source de prospérité en temps de paix, c'est un handicap certain pendant les périodes de troubles comme vers 1360-1375 quand les mercenaires de Arnaud de Cervole ou ceux de Enguerrand de Coucy ravagèrent le pays. Sermamagny fut alors dévastée.

En 1633, en pleine guerre de Trente Ans ce sont les Suédois qui détruisent à nouveau le village. Après son rattachement à la France en 1648, le village voit passer Turenne début janvier 1675, peu avant la bataille de Turckheim en Alsace.

HéraldiqueModifier

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

d'azur aux trois flèches renversées d'or, passées en sautoir et en pal, liées de gueules.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1823 Felipe Jardot    
1823 1841 Xavier Bardot    
1841 1848 Louis Bardot    
1848 1850 Felipe Belot    
1851 1852 Jacques Belot    
1852 1862 Louis Bardot    
1862 1863 Jean-Baptiste Bardot    
1863 1871 Louis Bardot    
1872 1875 Auguste Jardon    
1875 1877 Jean-Baptiste Bardot    
1878 1887 Louis Pequignot    
1887 1924 Emile Girardez    
1924 1945 Louis Garret    
1945 1946 Aimé Baverey    
1946 1950 Camille Schmitz    
1951 1977 Emile Belot    
1977 1995 Marcel Guedot    
1995 2001 Emile Litot    
2001 2008 Philippe Challant    
2008 2014 Bernard François    
2014 En cours Philippe Challant    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 832 habitants[Note 1], en augmentation de 2,72 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
403441461502534566535558549
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
508505480465445469515523503
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
545545535512533532552479522
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
648692827793832858844814807
2016 - - - - - - - -
832--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

SantéModifier

Personnalités liées à la communeModifier

ÉconomieModifier

PhotographiesModifier

Lieux et monumentsModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Gentilé, Territoire de Belfort, habitants.fr
  2. « Montbéliard : carte géologique », sur ac-besancon.fr.
  3. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.