Ouvrir le menu principal

Sergueï Bodrov

cinéaste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bodrov.
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Sergueï Bodrov
Description de cette image, également commentée ci-après
Sergueï Bodrov, membre du jury de la Mostra de Venise en 2009.
Nom de naissance Sergueï Vladimirovitch Bodrov
Naissance (70 ans)
Khabarovsk
Nationalité Drapeau de l'URSS Soviétique puis
Drapeau de la Russie Russe
Profession Réalisateur, producteur et scénariste
Films notables Le Prisonnier du Caucase

Sergueï Vladimirovitch Bodrov (en russe : Сергей Владимирович Бодров) est un réalisateur de cinéma soviétique puis russe, également producteur et scénariste. Son fils était également prénommé Sergueï.

Sommaire

BiographieModifier

Sergueï Bodrov est né le à Khabarovsk (Russie). Il intègre l'Institut fédéral d'État du Cinéma en 1971 et y apprend le métier de scénariste. Il devient alors correspondant spécial et écrit en parallèle plusieurs scénarios. Ayant débuté comme metteur en scène en 1984, il connaît une renommée internationale grâce à son film Le Prisonnier du Caucase (Кавказский пленник) en 1996, récompensé du prix Nika en 1999 et nommé aux Oscars et aux Golden Globe en 1997 (à chaque fois dans la catégorie « Meilleur film étranger »).

Sergueï Bodrov a mis en scène ou participé à la réalisation de films à grand spectacle tels que Mongol (Монгол. Часть первая, 2007, également nommé aux Oscars), Chiza (2004, titre original), Le Nomade (2004), Le Baiser de l'ours (2002), The Quickie (2001), Crinière au Vent (2000) ou encore Est-Ouest (1999).

La grand-mère de Bodrov était de l'ethnie bouriate, ce qui a influencé sa décision de filmer le film Mongol, les Bouriates étant aussi représentés dans le film.

Il est le père de l'acteur Sergueï Sergueïevitch Bodrov, qui a été tué dans une avalanche lors d'un tournage en .

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Voir aussiModifier