Serge Patient

écrivain et homme politique français

Serge Patient, né le à Cayenne (Guyane) et mort le à Matoury[1], est un écrivain et homme politique français. Il préside le conseil régional de la Guyane de 1974 au [2].

Serge Patient
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président du conseil régional de la Guyane (1974 - 1980)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
MatouryVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Serge Georges Marie Fernand PatientVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinction
Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Serge Patient naît dans une famille d'enseignants qui deviennent tous le deux chefs d'établissements et démange à plusieurs reprises dans différentes communes de Guyane en fonction des affectations de ses parents, son père Jules Patient est aussi un militant SFIO. Serge Patient part à Paris pour suivre des études de Lettres et s'implique dans le mouvement étudiant guyanais en métropole, en fondant le Comité guyanais d’actions sociale et politique en septembre 1955 à Paris[3]. À son retour en Guyane, il enseigne d'abord l'espagnol au lycée Félix-Éboué de Cayenne de 1958 à 1970[4]. En 1965, il se présente aux élections cantonales sous l'étiquette de l'Union du peuple guyanais, mais n'est pas élu[3].

Il est ensuite principal du collège de Kourou de 1970 à 1974, proviseur du lycée d'enseignement général et technologique Gaston-Monnerville — également à Kourou — en 1988, puis médiateur académique de l'Éducation nationale en 2002.

Il est en parallèle conseiller général du canton de Kourou de 1973 à 1998 et adjoint au maire de Kourou jusqu'en 1995.

ŒuvresModifier

  • Le Nègre du gouverneur. Chronique coloniale de la Guyane, roman, 1978 ; réédition en 2001.
  • Guyane pour tout dire, poèmes, 1980
  • Le Mal du pays, poèmes, 1980.
  • Créole. Langue, culture et identité, essai, 1986.

DistinctionsModifier

  • Prix Carbet de la Caraïbe et du Tout-Monde en 2001 pour l’ensemble « d’une œuvre au service du peuple guyanais »

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier