Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Serge Latouche

économiste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Latouche.
Serge Latouche
Description de cette image, également commentée ci-après

Serge Latouche en 2011

Naissance (77 ans)
Vannes (France)
Nationalité Drapeau de France Français
Profession

Serge Latouche, né à Vannes le , est un économiste français, professeur émérite de l'université Paris-Sud.

Sommaire

BiographieModifier

Serge Latouche obtient en 1963 un diplôme d'études supérieures d'économie[1] et soutient une thèse d'économie en 1966, intitulée La Paupérisation à l'échelle mondiale[2] puis une thèse de philosophie intitulée Essai sur l'épistémologie de l'économie politique à l'université de Lille 3 en 1974, sous la direction de Noël Mouloud[3].

Il fait une carrière universitaire, notamment à l'Université de Lille et à l'Institut d'étude du développement économique et social à Paris et puis à l'IUT de Sceaux, rattaché à l'université Paris-Sud, jusqu'à sa retraite[4]. Il est ensuite nommé professeur émérite à la faculté de droit, économie et gestion Jean Monnet au sein de la même université[5].

Il a dirigé le Groupe de recherche en anthropologie, épistémologie de la pauvreté (GRAEEP)[6]. Il est co-fondateur d'Entropia, revue consacrée à la décroissance[7]. Il dirige depuis 2013 la collection Les précurseurs de la décroissance aux éditions Le Passager clandestin, où il publie ses propres ouvrages.

TravauxModifier

Il a passé dans les années 1970 plusieurs années en Afrique du Sud au cours desquelles il a conduit des recherches sur le marxisme[8]. Celles-ci l'ont amené à développer une théorie critique envers l'orthodoxie en économie[9].

Il dénonce l'économisme[10], l'utilitarisme dans les sciences sociales et la notion de développement[11].

Il est en France l'un des principaux théoriciens de la décroissance en économie[12]'[13] et a publié sur le sujet, entre autres, Le Temps de la décroissance. Après avoir critiqué les politiques actuelles de développement dans Faut-il refuser le développement[14],[15], il tente de conceptualiser l'après-développement. Il critique notamment les notions d'efficacité économique et de rationalité économique[16].

Il est l'auteur de nombreux ouvrages, comme L’Occidentalisation du monde, La Planète des naufragés, L’Autre Afrique, Entre don et marché et Survivre au développement[8]Il a participé activement à la revue du MAUSS dont il a supervisé plusieurs numéros et pour laquelle il a écrit de nombreux articles[8],[17],[18]. Il a des activités de conférencier[19] et il est également sollicité par les médias en lien avec ses thèmes de recherches[20]'[21]'[22].

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Épistémologie et économie : Essai sur une anthropologie sociale freudo-marxiste, Paris, Anthropos, (SUDOC 002198673)
  • Le Projet marxiste : Analyse économique et matérialisme historique, Paris, PUF, (SUDOC 000076716)
  • Critique de l'impérialisme : Une approche marxiste non léniniste des problèmes théoriques du sous-développement, Paris, Anthropos, , 2e éd. (ISBN 2-7157-0350-3)
  • Le Procès de la science sociale, Paris, Anthropos, (ISBN 2-7157-1086-0)
  • Faut-il refuser le développement ?, Paris, PUF, (ISBN 978-2130392026)
  • L'Occidentalisation du monde : Essai sur la signification, la portée et les limites de l'uniformisation planétaire, Paris, La Découverte, (réimpr. 2005) (ISBN 978-2707118127)
  • La Planète des naufragés : Essai sur l'après-développement, Paris, La Découverte, (réimpr. 2016) (ISBN 978-2707120595)
  • La Mégamachine : Raison technoscientifique, raison économique et mythe du progrès (Essai à la mémoire de Jacques Ellul), (réimpr. 2004) (ISBN 978-2707124579)
  • Serge Latouche (dir.) et al., L'Économie dévoilée, du budget familial aux contraintes planétaires, Paris, Autrement, (ISBN 978-2862605616)
  • L'Autre Afrique : Entre don et marché, Paris, Albin Michel, (ISBN 978-2226105424)
  • Les Dangers du marché planétaire, Presses de Sciences Politiques, (ISBN 978-2724607475)
  • Fouad Nohra, Hassan Zaoual et Serge Latouche, Critique de la raison économique. Introduction à la théorie des sites symboliques, L'Harmattan, (ISBN 9782738483355)
  • La Planète uniforme, Climats, (ISBN 978-2841581627)
  • La Déraison de la raison économique : Du délire d'efficacité au principe de précaution, Paris, Albin Michel, (ISBN 978-2226125361)
  • Justice sans limites : Le défi de l'éthique dans une économie mondialisée, Paris, Fayard, (ISBN 978-2213614991)
  • Décoloniser l'imaginaire : La Pensée créative contre l'économie de l'absurde, Lyon, Parangon, (réimpr. 2011) (ISBN 978-2-84190-208-8)
  • Survivre au développement : De la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative, Paris, Mille et Une Nuits, (ISBN 978-2842058654)
  • L'Invention de l'économie, Paris, Albin Michel, (ISBN 978-2226158864)
  • Le Pari de la décroissance, Paris, Fayard, (ISBN 978-2213629148)
  • Petit traité de la décroissance sereine, Paris, Mille et Une Nuits, (ISBN 978-2755500073)
  • Entre mondialisation et décroissance : L'autre Afrique, Lyon, À plus d'un titre, (ISBN 978-2-952-67606-9)
  • Pour sortir de la société de consommation : Voix et voies de la décroissance, Paris, Les liens qui libèrent, (ISBN 978-2-918597-20-9)
  • Vers une société d'abondance frugale : Contresens et controverses sur la décroissance, Paris, Mille et une nuits, (ISBN 978-2-7555-0588-7)
  • De la convivialité : Dialogues sur la société conviviale à venir, ouvrage collectif (Alain Caillé, Marc Humbert, Serge Latouche, Patrick Viveret), Paris, La Découverte, (ISBN 978-2-7071-6714-9)
  • Didier Harpagès et Serge Latouche, Le Temps de la décroissance, Le Bord de l'eau, coll. « Troisième Culture », , 2e éd. (ISBN 978-2-35687-202-9)
  • Bon pour la casse : Les déraisons de l'obsolescence programmée, Paris, Les liens qui libèrent, (réimpr. 2015) (ISBN 979-10-2090014-2)
  • L'Âge des limites, Paris, Mille et une nuits, , 152 p. (ISBN 978-2-75550-692-1)
  • Jacques Ellul contre le totalitarisme technicien, Le passager clandestin, , 107 p. (ISBN 978-2-916952-86-4)
  • Anselm Jappe et Serge Latouche, Pour en finir avec l'économie, Libre & solidaire, , 192 p. (ISBN 978-2-37263-009-2)
  • Les précurseurs de la décroissance, une anthologie, Le passager clandestin, , 300 p. (ISBN 978-2369350545)
  • Baudrillard, cet attracteur intellectuel étrange, ouvrage collectif (Nicolas Poirier, Serge Latouche, Alain Caillé, Anne de Rugy, Le Bord de l'eau, , 220 p. (ISBN 978-2-35687-474-0)
  • Jean Baudrillard ou la subversion par l'ironie, Le Passager Clandestin, , 96 p. (ISBN 978-2-36935-042-2)

ArticlesModifier

  • « En finir, une fois pour toutes, avec le développement », Le Monde diplomatique,‎ [23]
  • « Pour une société de décroissance », Le Monde diplomatique,‎ [24]
  • « Et la décroissance sauvera le Sud », Le Monde diplomatique,‎ [25]

Notes et référencesModifier

  1. L'opposition du critère de la productivité à celui de la rentabilité dans la pensée économique européenne des débuts du XIXe siècle: "Otto Effertz" et sa lignée doctrinale, notice Sudoc [1].
  2. Thèse de sciences économiques, université de Paris, 1966, notice Sudoc [2].
  3. Thèse de 3e cycle, université de Lille 3, 1974, notice Sudoc [3].
  4. Le pari de la décroissance, 2006, présentation de l'auteur.
  5. « Serge Latouche », sur franceinter.fr
  6. « Le site du GRAEEP »
  7. « Serge Latouche - Entropia La Revue », sur www.entropia-la-revue.org (consulté le 6 janvier 2017)
  8. a, b et c « Serge Latouche », sur famouseconomists.net
  9. L'économie dévoilée, 1995
  10. Survivre au développement, 2004
  11. Faut-il refuser le développement ?, 1986
  12. « A term coined by French radical economists [...] [which] has been popularized by Serge Latouche » extrait de (en) Martin Parker, Valérie Fournier et Patrick Reedy, « Décroissance / Degrowth », dans The Dictionary of Alternatives: Utopianism and Organization, Londres, Zed Books, , p. 69
  13. « « La décroissance permet de s'affranchir de l'impérialisme économique » », Reporterre, le quotidien de l 'écologie,‎ (lire en ligne)
  14. DOI: 10.7202/702228ar
  15. Caire Guy, « Serge Latouche, Faut-il refuser le développement ? », Tiers-Monde, vol. 27, no 107,‎ (lire en ligne)
  16. L'autre Afrique, entre don et marché, 1998 — Se référer tout particulièrement à Critique de la raison économique. Introduction à la théorie des sites symboliques, en collaboration, L'Harmattan, 1999.
  17. Alain Caillé, « En hommage à Gérald Berthoud. Note sur la petite histoire du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste en sciences sociales à l’usage des jeunes générations) », Revue européenne des sciences sociales En ligne, XLIV-134, 2006, mis en ligne le 14 octobre 2009, consulté le 07 janvier 2017, DOI:10.4000/ress.282
  18. « Publications de Serge Latouche - Cairn.info », sur www.cairn.info (consulté le 7 janvier 2017)
  19. « Serge latouche », sur www.jutier.net (consulté le 6 janvier 2017)
  20. « Serge Latouche - France Culture », sur France Culture (consulté le 6 janvier 2017)
  21. « Serge Latouche, l'itinéraire d'un économiste "objecteur de croissance" », Télérama,‎ (lire en ligne)
  22. « Serge Latouche : son actualité sur France Inter », sur France Inter (consulté le 6 janvier 2017)
  23. « En finir, une fois pour toutes, avec le développement », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  24. « Pour une société de décroissance », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  25. « Et la décroissance sauvera le Sud... », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier