Sept-Meules

commune française du département de la Seine-Maritime

Sept-Meules
Sept-Meules
Mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Intercommunalité Communauté de communes Falaises du Talou
Maire
Mandat
Bruno Houlé
2014-2020
Code postal 76260
Code commune 76671
Démographie
Gentilé Sept-Meulois, Sept-Meuloises
Population
municipale
193 hab. (2017 en augmentation de 20,63 % par rapport à 2012)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 57′ 15″ nord, 1° 25′ 14″ est
Altitude Min. 40 m
Max. 158 m
Superficie 8,22 km2
Élections
Départementales Canton d'Eu
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Sept-Meules
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Sept-Meules
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sept-Meules
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sept-Meules

Sept-Meules est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

GéographieModifier

Au carrefour des axes Criel-Foucarmont et Eu-Londinières, la commune est traversée par l'Yères.

Communes limitrophes de Sept-Meules
Le Mesnil-Réaume
Cuverville-sur-Yères   Villy-sur-Yères
Avesnes-en-Val

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Septem molas en 875[1], Septem molarum, Septem molis en 1059[2], Sept Meulles entre 1433 et 1460[3], Sémeules en 1715, Septmeules en 1757, Sept Meules en 1953[4].

Littéralement : « sept pierres », évocation conjecturale d'un ancien ensemble mégalithique[5].

HistoireModifier

Avant la révolution, la cure (paroisse) du village est à la nomination et présentation (droit de patronage) des abbés et religieux de l'abbaye Saint-Michel du Tréport qui percevait les dîmes[6].

Le circuit de Dieppe sur lequel se sont courus quatre Grands prix de l'Automobile Club de France (ACF) passait par Sept-Meules. Le pilote français Henri Cissac décède au cours du Grand prix le avec une Panhard-Levassor.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Paul Rimbert    
mars 2008 En cours
(au 23 octobre 2015)
Bruno Houlé   Vice-président de la CC d'Yères et Plateaux (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[7],[8]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2017, la commune comptait 193 habitants[Note 1], en augmentation de 20,63 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
204215219250230272270281270
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
259261256250220207213215198
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
197200211183200210246209209
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
193188148178173163161154182
2017 - - - - - - - -
193--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

  • Église Notre-Dame.

Personnalités liées à la communeModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. Actes Charles le Chauve, II, 387.
  2. Adigard des Gautries Jean. Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 (suite). Annales de Normandie, 8e année, n°3, 1958. Page 165.
  3. Archives de Seine-Maritime G 3268, 3269.
  4. Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Seine-Maritime, page 953.
  5. François de Beaurepaire - 1979 - Les noms des communes et anciennes paroisses de la Seine-Maritime - Page 151.
  6. (la) Pierre-Paul Laffleur de Kermaingant, Cartulaire de l'abbaye de Saint-Michel du Tréport : Ordre de Saint Benoit, Paris, Impr. de Firmin-Didot, (lire en ligne), p. XXXVIII.
  7. Bérengère Joly, « Bruno Houlé est réélu maire : Vendredi 28 mars, les élus de Sept-Meules s'étaient réunis pour élire le maire et ses adjoints. Sans surprise, Bruno Houlé conserve son écharpe. », L'informateur - L’Éclaireur,‎ (lire en ligne).
  8. « Liste des maires élus en 2014 » [PDF], Liste des élus, Préfecture de Seine-Maritime, (consulté le 27 octobre 2015).
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.