Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vichy (homonymie).
Sels minéraux des eaux thermales de Vichy

Les sels minéraux de Vichy sont l'ensemble des éléments minéraux propres aux eaux de source de Vichy. Ils comportent une grande proportion de bicarbonate de sodium, mais aussi une multitude de minéraux et d’oligo-éléments aux effets synergiques[réf. nécessaire].

Sommaire

GénéralitésModifier

À partir de la source des Célestins, on retrouve leurs bienfaits dans l’eau de « Vichy Célestins ». À partir de la source de Chomel, les sels minéraux sont disponibles à l’état brut, et peuvent ainsi servir à constituer une eau de boisson aux propriétés notamment antiacides. C’est en les découvrant, en 1825, que le chimiste Jean-Pierre-Joseph d’Arcet eut l’idée des « pastilles de Vichy ». Depuis 1853, l’exploitation de l’eau et des sels minéraux de Vichy est gérée par la Compagnie de Vichy.

Propriétés physiologiquesModifier

A la Belle Époque, la cure de Vichy était recommandée en cas de lithiase biliaire, autrement dit conseillée aux malades souffrant de calculs biliaires

Usages culinairesModifier

Les sels minéraux de Vichy peuvent également être utilisés en cuisine[5] :

  • en eau de cuisson, ils permettent une meilleure conservation de la couleur des légumes ainsi qu’une réduction du temps de cuisson des légumineuses ;
  • en substitut partiel du sel, grâce à leur goût légèrement salé.

RéférencesModifier

  1. Vatier J., Célice-Pingaud C., Farinotti R., Évaluation in vitro de l’activité antiacide des eaux de Saint-Yorre et de Vichy Célestins dans le modèle de l’estomac-duodénum artificiel, Annales de gastro-entérologie, novembre 1998, 34, no 4, 157-163.
  2. Richard R., Jimenez L., Duvallet A., Rieu M., Effet d'une boisson bicarbonatée sodée sur les adaptations physiologiques à l'effort, Sciences & Sports, 2000, no 15, p. 18-25.
  3. Nonotte I., Monastier C., Boisnic S., Branchet-Gumila M.C., Breton L., L'effet inhibiteur de l'eau thermale de Lucas sur l'inflammation induite par la substance P sur une culture de peau d'origine humaine, Les nouvelles dermatologiques, 17(8), p. 534-542.
  4. (en) Nguyen M., Revel M., Douglas M., Prolonged effects of 3 week therapy in a spa resort on lumbar spine, knee and hip osteoarthritis : follow up after 6 months. A randomized controlled trial, Rheumatology, 1997, vol. 36, no 1, p. 77-81.
  5. Revue Nutripratique, mars 2014

BibliographieModifier

  • Mallat Antonin, Les sels et les pastilles de Vichy, Lons-Le-Saunier, Imprimerie Declume, 1919, 270 p.