Ouvrir le menu principal

Selles (Haute-Saône)

commune française du département de la Haute-Saône
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Selles.

Selles
Selles (Haute-Saône)
L'église de l'Assomption-de-Notre-Dame.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Lure
Canton Jussey
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Comté
Maire
Mandat
Gaston Vilminot
2014-2020
Code postal 70210
Code commune 70485
Démographie
Population
municipale
213 hab. (2016 en diminution de 10,13 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 57′ 48″ nord, 6° 05′ 19″ est
Altitude Min. 227 m
Max. 417 m
Superficie 14,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Selles

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Selles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Selles

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Selles

Selles est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Bourgogne-Franche-Comté.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Commune au pied des Vosges et située à 4 km de Passavant-la-Rochère, 6 km de Ambiévillers, 27 km de Luxeuil-les-Bains et 38 km de Mirecourt.

Géologie et reliefModifier

La commune est proche du parc naturel régional des Ballons des Vosges.

SismicitéModifier

Commune située dans une zone de sismicité faible[1].

Hydrographie et les eaux souterrainesModifier

Cours d'eau sur la commune ou à son aval :

  • la commune est traversée par le Côney, affluent de rive gauche de la Saône, doublé par le canal de l'Est,
  • ruisseau du Morillon,
  • ruisseau du Petit étang.

ClimatModifier

Climat classé Cfb dans la classification de Köppen et Geiger[2]

Voies de communications et transportsModifier

Voies routièresModifier

  • Accès par le CD 50 depuis Passavant-la-Rochère[3] et CD 150 depuis Ambiévillers.

Transports en communModifier

  • Réseaux de transports urbains et interurbains[4]


 
Carte de la commune de Selles et des proches communes.

HistoireModifier

Le village de Selles faisait partie de la terre de Jonvelle[5] puis de la seigneurie de Vauvillers[6].

C'était un village de bateliers jusqu'à la fin du XIXe siècle, en raison de sa situation (point extrême de la navigation saônoise). Un chantier de construction de barges existait sur le port, ce qui avait permis le développement d'activités annexes: chanvre et corderie.

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Selles faisait partie depuis 1801 du canton de Vauvillers. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est rattachée au canton de Jussey[7].

IntercommunalitéModifier

Selles était membre de la communauté de communes Saône et Coney, créée le .

Dans le cadre du schéma départemental de coopération intercommunale approuvé en décembre 2011 par le préfet de Haute-Saône, et qui prévoit notamment la fusion de cette intercommunalité, de la communauté de communes Saône et Coney et de la communauté de communes du val de Semouse[8], la commune est membre depuis le de la communauté de communes de la Haute Comté.

UrbanismeModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
juin 1995[10] En cours Gaston Vilminot PS[11] Ouvrier retraité
Vice-président de la CC de la Haute Comté (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[12]

Budget et fiscalité 2017Modifier

 
La mairie.

En 2017, le budget de la commune était constitué ainsi[13] :

  • total des produits de fonctionnement : 201 000 , soit 846  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 154 000 , soit 647  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 100 000 , soit 418  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 88 000 , soit 368  par habitant ;
  • endettement : 13 000 , soit 55  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 3,90 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 5,36 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 23,02 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2016 : médiane en 2016 du revenu disponible, par unité de consommation : 20 244 [14].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[15]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[16].

En 2016, la commune comptait 213 habitants[Note 1], en diminution de 10,13 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6807547239009971 0071 0171 0201 000
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
840908901806768759723701669
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
618594560505503488434442348
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
343308300311299246246246232
2016 - - - - - - - -
213--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[17].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Établissements d'enseignements[18] :

  • École maternelle à Passavant-la-Rochère,
  • Écoles primaires à Passavant-la-Rochère, Vauvillers,
  • Collège à Vauvillers, Monthureux-sur-Saône,
  • Lycées à Bains-les-Bains.

SantéModifier

Professionnels et établissements de santé[19] :

  • Médecins à Passavant-la-Rochère, Vauvillers,
  • Pharmacies à Passavant-la-Rochère, Vauvillers, Corre, Fontenoy-le-Château,
  • Hôpitaux à Saint-Rémy, Lamarche, Xertigny.

CultesModifier

ÉconomieModifier

Entreprises et commercesModifier

AgricultureModifier

  • Culture de légumes, de melons, de racines et de tubercules[21].
  • Ancienne fromagerie Roussey[22].

TourismeModifier

  • Selles a longtemps été un village de bateliers, 5 pontons permettent aux plaisanciers d'accoster à Selles.

CommercesModifier

  • La commune possédait un port et un chantier de construction de barges.
  • Restaurant Bistrot de pays Au Pont Tournant[23],[24].

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Didacticiel de la règlementation parasismique
  2. Table climatique
  3. Lieux et itinéraires
  4. Réseaux de transports urbains et interurbains dans le département de la Haute-Saône
  5. Chapitre II. Voies romaines, voie nautique
  6. Histoire et patrimoine de Selles
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. « Arrêté préfectoral du 23 décembre 2011, portant définition du schéma départemental de coopération intercommunale du département de la Haute-Saône » [PDF], Préfecture de la Haute-Saône (consulté le 12 août 2016), p. 5-6.
  9. PLUI et Projet de Territoire
  10. « Selles : le maire se représente », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  11. « Extrait de la fiche de M. Gaston Vilminot », sur http://www.lesbiographies.com, (consulté le 15 août 2016).
  12. « Selles : Gaston Vilminot en fonction », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  13. Les comptes de la commune
  14. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  15. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  16. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  17. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  18. Établissements d'enseignements
  19. Professionnels et établissements de santé
  20. Paroisse : Passavant Corre Jonvelle
  21. Au jardin de la Verrerie
  22. Ancienne fromagerie Roussey
  23. La charte Bistrot de Pays Bistrot de Pays
  24. Fédération nationale des bistrots de pays
  25. Ouvrages remarquables : Ponts tournants à bras de Selles et Thunimont
  26. Le pont tournant
  27. Notice no PA00132864, base Mérimée, ministère français de la Culture
  28. Fiche sur structurae
  29. La chapelle Notre-Dame de Lourdes
  30. Monument aux morts
  31. Lavoirs de Haute-Saône