Ouvrir le menu principal
Les seize arhats, avec différents objets symboliques qui leur sont associés, tels que représentés sur une peinture japonaise du style « gentille caricature », fin du XIXe siècle - début du XXe siècle
Statue de Pindolabharadrāja (Binzuru) au temple Mitsu-tera, Osaka.
Ańgaja (Ingada sonja) tenant un stupika (en) dans la main droite. Musée Guimet.

Les seize arhats (chinois simplifié : 十六罗汉 ; chinois traditionnel : 十六羅漢 ; pinyin : shíliù luóhàn, 十六羅漢 (Juroku Rakan?), tibétain : གནས་བརྟན་བཅུ་དྲུག, THL : Neten Chudrug), sont un groupe d'arhats légendaires du bouddhisme; saints hommes prédécesseurs ou disciples du Bouddha[1]. Les seize arhats sont particulièrement populaires dans le bouddhisme Chan et ses dérivés (Son coréen et zen japonais), où ils sont considérés comme des modèles de bonne conduite[2]. Leur nombre est parfois monté à dix-huit[3] en ajoutant Nandimitra et un second Pindola, ou parfois le passeur Kumarajiva.

Les seize arhats sont :

  • Pindolabharadrāja (賓度羅跋囉惰闍尊者, Bindora Baradāja sonja)
  • Kanakavatsa (迦諾迦伐蹉尊者, Kanakabassa sonja)
  • Kanakabharadrāja (迦諾迦跋釐堕闍尊者, Kanakabarudaja sonja)
  • Subinda (蘇頻陀尊者, Subinda sonja)
  • Nakula (諾距羅尊者, Nakola sonja)
  • Bhadra (跋陀羅尊者, Badara sonja)
  • Kālika (迦哩迦尊者, Kalika sonja)
  • Vajraputra (伐闍羅弗多羅尊者, Bajarabutara sonja)
  • Jīvaka (戎博迦尊者, Jubaka sonja)
  • Panthaka (半託迦尊者, Hantaka sonja)
  • Rāhula (囉怙羅尊者, Ragon sonja)
  • Nāgasena (那伽犀那尊者, Nagasena sonja)
  • Ańgaja (因掲陀尊者, Ingada sonja)
  • Vanavāsin (伐那婆斯尊者, Banabasu sonja)
  • Ajita (阿氏多尊者, Ajita sonja)
  • Cūdapanthaka (注荼半吒迦尊者, Chudahantaka sonja)


GalerieModifier

Notes et référencesModifier

  1. Handbook of Japanese mythology Michael Ashkenazi p.185
  2. Manual of Zen Buddhism Daisetz Teitaro Suzuki p.168 [1]
  3. The legend and cult of Upagupta by John S. Strong p.237 [2]

Voir aussiModifier