Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Seigneurie de Condé-en-Brie.

Il existait deux seigneuries de Condé-sur-l'Escaut.

La terre de Condé-sur-l'Escaut (aujourd'hui dans le Nord, en France) fut séparée le 8 août 1114 en deux seigneuries : une première dite « du propriétaire » à Vieux-Condé et une seconde dite « gagére » ou « du château »[1].

La seigneurie « du propriétaire » passa à la maison de Ligne au XIVe siècle, puis à la Maison de La Hamayde à partir de 1394. La baronne Isabeau de La Hamayde, héritière de la seigneurie, épouse Johann, comte d'Oettingen. Leur fille, Élisabeth, comtesse d'Oettingen hérite à son tour de la seigneurie et épouse Wilhelm, freiherr (baron) de Roghendorf.

La seigneurie « du château » échut à la première maison d'Avesnes dès le XIe siècle. Gosuin, de la seconde maison d'Avesnes (maison d'Oisy), en hérita en 1106. Le mariage de Marie d'Avesnes avec Hugues de Châtillon en 1226 la fera passer à la maison de Châtillon. En 1329 Jeanne de Châtillon (1320-1362) hérite de la seigneurie et la transmet à la maison de Bourbon-La Marche en épousant Jacques Ier de Bourbon-La Marche (1319-1361). Le domaine passe ensuite brièvement aux mains des Armagnacs, qui le vend aux Croÿ. En 1503, il revient à Louis de La Roche-sur-Yon (1473-1520), deuxième fils de Jean VIII de Bourbon-Vendôme, qui vend Condé à Charles Quint pour payer une partie de la rançon du roi François Ier. L'empereur donne la seigneurie à Guillaume de Roghendorf. Le mariage de celui-ci avec Élisabeth d'Oetingen réunit les deux seigneuries, qui passeront ensuite aux Lalaing puis aux Croÿ, par le mariage de Jean de Croÿ (1588-1640) avec Jeanne de Lalaing (1588-1649).

Liste des seigneurs de la seigneurie « du propriétaire »Modifier

 
Armes des Condé

Liste des seigneurs de la seigneurie « du château »Modifier

 
armes des Avesnes

La seigneurie est au XIIe siècle aux mains de la maison d'Avesnes.

Liste des seigneurs de la seigneurie réunieModifier

NotesModifier