Seigneurie de Caymont

fief d'Outremer

Seigneurie de Caymont

11911193

Informations générales
Capitale Caymont (en)
Histoire et événements
1192 Traité de Jaffa
1193 Mort de Balian d'Ibelin

Entités précédentes :

Entités suivantes :

La seigneurie de Caymont est un des fiefs du royaume de Jérusalem.

HistoireModifier

À la suite de la bataille de Hattin, en 1187, Saladin avait conquis la quasi-totalité des États latins d'Orient, dont les seigneuries d'Ibelin et de Naplouse, qui appartenaient à Balian d'Ibelin, mais la venue de la Troisième croisade avait permis aux croisés de reprendre des territoires.

Lors des négociations entre les croisés et les musulmans, Saladin accorde en compensation à Balian la petite seigneurie de Caymont, au sud de Saint-Jean-d'Acre. À sa mort, le fief fut rattaché au domaine royal du royaume de Jérusalem[1].

GéographieModifier

.

FéodalitéModifier

Suzerain : le roi de Jérusalem

Liste des seigneursModifier

Notes et référencesModifier

  1. René Grousset, Histoire des croisades et du royaume franc de Jérusalem - III. 1188-1291 L'anarchie franque, Paris, Perrin, (réimpr. 2006), 902 p., p. 158.