Sebastián de Ocampo

explorateur espagnol
Sebastián de Ocampo
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Sebastián de Ocampo, né vers ou [1] et mort vers , est un navigateur et un explorateur espagnol. Il aurait été le premier navigateur à avoir effectué le tour de l'île de Cuba, en 1508.

Biographie modifier

Il serait né à Tuy (province de Pontevedra), dans le nord-ouest de l'Espagne. Selon Bartolomé de las Casas, Sebastián de Ocampo était un Galicien, du rang d'hidalgo, qui a participé au deuxième voyage de Christophe Colomb aux Indes, en 1493, séjournant sur l'île d'Hispaniola. C'est là qu'il se lie d'amitié avec Vasco Núñez de Balboa.

On pense qu'il est le premier navigateur à faire le tour de l'île de Cuba en 1509[2], l'année-même de la mort de Colomb. Il est également reconnu comme le premier découvreur européen du golfe du Mexique.

Sous l'autorité de Nicolás de Ovando, gouverneur d'Hispaniola, Sebastián de Ocampo navigue, avec deux bateaux, le long de la côte nord de l'île, à travers les canaux des îles Bahamas, relevant les principaux repères géographiques de la côte (péninsule de Hicacos, ports naturels de Matanzas et de La Havane). Au retour, il longe la côte sud de Cuba après avoir contourné le point le plus occidental de l'île, le cap San Antonio. Le voyage dure huit mois, car il est effectué à contre-courant du Gulf Stream.

Les Européens avaient déjà fréquenté Cuba au moment où Sebastián de Ocampo entreprend son voyage, mais sa circumnavigation confirme que le territoire est bien entouré par la mer et n'est pas une péninsule comme cela est alors supposé. Sebastián de Ocampo retourne à Hispaniola, avec la certitude que Cuba est une île, des informations comme la présence d'or, la richesse de la terre et la bonté de ses habitants, ainsi que l'existence d'un grand volume d'eau à l'ouest. Les Espagnols ne tentent de s'installer à Cuba que trois ans plus tard, en 1511. Avant cela, et après la découverte des Antilles par les Espagnols, plusieurs cartes ont montré ce que les interprètes modernes ont supposé être le golfe du Mexique, de sorte que la date et la paternité de sa découverte ne peuvent pas être spécifiées. Sebastián de Ocampo revient à Séville, gagnant sa vie en tant que négociant avec l'espace atlantique. Il meurt autour de 1514.

Hommage modifier

 
Remorqueur des garde-côtes Sebastián de Ocampo

En 2005, le gouvernement galicien affrète un remorqueur de sauvetage pour la Garde côtière de Galice, qu'il nomme Sebastián de Ocampo, en l'honneur du navigateur.

Références modifier

  1. (de) « Sebastián de Ocampo », sur le site dbe.rah.es (consulté le ).
  2. Floyd 1973, p. 112.

Voir aussi modifier

Bibliographie modifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (es) Charles L. G. Anderson, Vasco Nuñez de Balboa, p. 216-218.
  • (en) Troy Floyd, The Columbus Dynasty in the Caribbean, 1492-1526, Albuquerque, University of New Mexico Press, , p. 112.  .
  • (es) Carmen Mena, « Aquí yace Sebastián de Ocampo, que Dios perdona (perfil biográfico de un mercader indiano) », Anuario de Estudios Americanos, nos 69-2,‎ , p. 535-568.
  • (es) Esteban Mira Caballos, « En torno a la expedición de Sebastián de Ocampo a la Isla de Cuba (1506) », Revista de Indias, vol. 56, no 206,‎ , p. 199-205 (ISSN 0034-8341).

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Source de la traduction modifier