Ouvrir le menu principal

Scotstown
Scotstown
Église Saint-Paul-Apôtre
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Le Haut-Saint-François
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Dominique Boisvert
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Scotstownois, oise
Population 472 hab. ()
Densité 39 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 32′ nord, 71° 17′ ouest
Superficie 1 200 ha = 12 km2
Divers
Code géographique 2441080
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Scotstown

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Scotstown

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir la carte administrative d'Estrie
City locator 14.svg
Scotstown

Géolocalisation sur la carte : Estrie

Voir la carte topographique d'Estrie
City locator 14.svg
Scotstown
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Scotstown est une ville du Québec, située dans la municipalité régionale de comté du Haut-Saint-François, dans la région administrative de l'Estrie[1].

Sommaire

HistoireModifier

La British American Land Company ou BALC amène dans le canton vers 1836 une centaine de familles recrutées dans les Highlands d'Écosse et dans l'Isle of Lewis en Écosse. Le debut est difficile et en 1843 Il ne reste plus que 8 familles de celles qui étaient arrivées en 1836. Plus tard vers 1872-1874, elle deviendra une petite ville au pied du mont Mégantic et traversée par la rivière au Saumon. Elle possède une longue histoire dont témoignent l’architecture des maisons et les quatre églises. La Glasgow Canadian Land and Trust Company y developpa l'industrie forestière vers 1873 en construisant un barrage pour l'opération d'un moulin. En 1888 le premier curé résidant est nommé, ce fut l'ouverture des registres de la paroisse Saint-Paul et l'inauguration de la gare ferroviaire. Récemment, la petite église St-Alban fut convertie en salle de spectacle, offrant bon nombre de concerts. À quelques kilomètres à l'ouest , la Chapelle Christ Church est située au coin du chemin Victoria et du chemin Canterbury, dans un milieu champêtre. Aujourd'hui Scotstown est un petit village paisible. L'église catholique s'appelle Saint-Paul-Apôtre de Scotstown[2].

GéographieModifier

Au Parc Walter-Mckenzie on remarque une immense cheminée, vestige d'un passé industriel, ainsi qu'une chute. La rivière au Saumon forme au centre du village un lac appelé Étang Mill.

Municipalités limitrophesModifier

  Lingwick  
N
O    Scotstown    E
S
La Patrie Hampden

DémographieModifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016
680642588547472

AdministrationModifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[3].

Scotstown
Maires depuis 2002
Élection Maire Qualité Résultat
2002 Chantal Ouellet Conseillère municipale (1978-1982 et 2000-2002)
Mairesse (1986-1994)
Voir
2005 Solange Bouffard Voir
2009 Barbara Szots Voir
2010 Jacques Gosselin Pro-maire Voir
2010 Johanne Prévéreau Voir
2011 Nelson Bernier Pro-maire Voir
2011 Susan Dearden Mairesse suppléante Voir
2011 Chantal Ouellet (2) Voir
2013 Voir
2017 Dominique Boisvert Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

ÉconomieModifier

Les principales industries présentes étaient les Bois Beauchesne, Shermag, Aux Mille et une Saisons et Léo Desilets Maître Herboriste.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier