Scotome

tache aveugle dans le champ visuel
Scotome
Description de cette image, également commentée ci-après
Exemple de vision altérée par un scotome scintillant

Traitement
Spécialité OphtalmologieVoir et modifier les données sur Wikidata
Classification et ressources externes
CIM-10 H53.4 - H53.1
MeSH D012607

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le scotome correspond à une tache aveugle dans le champ visuel.

Une forme particulière, le scotome hémi-anopsique d'origine corticale, est une cécité totale d'un œil à la suite d'une lésion cérébrale[1].

Un scotome passe inaperçu pour la personne affectée, seule la diminution d'informations visuelles est remarquée[2].

ÉtymologieModifier

Du grec ancien σκότος / skótos, « ténèbres, obscurité ».

DescriptionModifier

Le terme scotome désigne une lacune immobile dans le champ visuel due à l’absence de perception dans une zone de la rétine, cette anomalie est évaluée par l'épreuve d'Amsler : il s'agit d'un procédé qui permet de dépister rapidement des anomalies du champ visuel, ce test utilise une grille quadrillée dont le fond est blanc (la grille d'Amsler). Le patient soumis au test d'Amsler décrit et localise les éventuelles altérations du champ visuel (Il s'agit entre autres de déformations que l'on appelle des métamorphopsies ou d'absence de perception : le scotome).

Causes possiblesModifier

Une des causes possibles, parmi d'autres, est la Neuropathie optique de Leber.

Une autre cause est l'hyperviscosité sanguine en cas de polyglobulie vraie (maladie de Vaquez)

Notes et référencesModifier

  1. Naccache 2009, p. 17.
  2. Donald C. Fletcher, Ronald A. Schuchard et Laura W. Renninger, « Patient awareness of binocular central scotoma in age-related macular degeneration », Optometry and Vision Science: Official Publication of the American Academy of Optometry, vol. 89, no 9,‎ , p. 1395–1398 (ISSN 1538-9235, PMID 22863789, DOI 10.1097/OPX.0b013e318264cc77, lire en ligne, consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Lionel Naccache, Le Nouvel Inconscient : Freud, le Christophe Colomb des neurosciences, Paris, Odile Jacob, coll. « Poches », , 465 p. (ISBN 978-2-7381-2213-1)

Articles connexesModifier

Lien externeModifier