Ouvrir le menu principal

Scot Symon

joueur de cricket britannique

Scot Symon
Image illustrative de l’article Scot Symon
Biographie
Nom James Scotland Symon
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Nat. sportive Drapeau : Écosse Écossais
Naissance
Lieu Errol (en), Perth and Kinross (Écosse)
Décès (à 73 ans)
Lieu Glasgow
Poste Ailier
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1930-1935Drapeau : Écosse Dundee 150 (2)
1935-1938Drapeau : Angleterre Portsmouth 066 (6)
1938-1947Drapeau : Écosse Rangers 032 (3)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1938Drapeau : Écosse Écosse 001 (0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1947-1953Drapeau : Écosse East Fife
1953-1954Drapeau : Angleterre Preston North End 63m (30v, 11n, 22d)
1954-1967Drapeau : Écosse Rangers 681m (445v, 114n, 122d)
1968-1970Drapeau : Écosse Partick Thistle 78m (14v, 19n, 45d)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 6 août 2014

James Scotland Symon, couramment appelé Scot Symon, est un footballeur international puis entraîneur écossais ainsi qu'un joueur de cricket international, né le , à Errol (en), Perth and Kinross et mort le (à 73 ans). Évoluant au poste d'ailier, il est particulièrement connu pour ses saisons aux Rangers, club où il évolue à la fois comme joueur et entraîneur.

Il compte une sélection en équipe d'Écosse de football. Il fait partie du Scottish Football Hall of Fame, depuis 2013, lors de la dixième session d'intronisation.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Natif de Errol (en), Perth and Kinross, il devient professionnel en s'engageant pour Dundee en 1930 où il restera 5 saisons. Il joua ensuite pour le club anglais de Portsmouth pour 3 saisons, avant de signer pour le club dont il était supporteur quand il était jeune, les Rangers. Il y restera 9 saisons (mais seulement 3 hors temps de guerre), y remportant le titre de champion en 1938-39.

Après sa retraite de joueur prise en 1947, il se reconvertit comme entraîneur, d'abord à East Fife, pendant 6 années, réussissant une magnifique saison en 1949-50, finissant 4e du championnat et remportant la Coupe de la Ligue écossaise et atteignant la finale de la Coupe d'Écosse, battu par les Rangers.

Il prit ensuite en charge l'équipe anglaise de Preston North End pour une seule saison, en 1953-54, terminant 11e du championnat et atteignant la finale de la FA Cup, battu par West Bromwich Albion.

Il s'engagea ensuite pour son club de cœur, les Rangers où il restera 13 saisons, y remportant 6 titres de champion, 5 Coupes d'Écosse et 4 Coupes de la Ligue écossaise. Il permit aussi aux Rangers de briller pour la première fois en compétitions européennes, atteignant les finales des Coupes des coupes de 1961 (perdue contre la Fiorentina) et 1967 (perdue contre le Bayern Munich).

Il fut renvoyé de son poste en 1967, contre toute attente, l'équipe dominant alors le championnat. La nouvelle lui fut annoncée par un assistant de la direction, car personne de l'équipe dirigeante ne se sentait l'envie ni le courage de le faire en personne. Il lui fut proposé de prendre une position de directeur sportif au club, ce qu'il refusa. Il avait dirigé l'équipe pendant 13 ans et 139 jours, pour 681 matches (445 victoires, 114 matches nuls et 122 défaites, soit 65,34 % de victoires).

Le poète Tom Leonard écrivit un poème à ce sujet, Simple Symon, dans sa série Six Glasgow Poems : See if ah wiz Scot Symon / Ahd tell thim wherrty stuff thir team….

Après avoir brièvement servi dans le conseil d'administration de Dumbarton, il s'engagea comme entraîneur de Partick Thistle en septembre 1968 pour deux années, avant de quitter sa place pour y intégrer le conseil d'administration.

Concernant sa carrière de joueur de cricket, il fut sélectionné en équipe d'Écosse de cricket pour affronter l'Australie en 1938.

Carrière internationaleModifier

Scot Symon reçoit une sélection en faveur de l'équipe d'Écosse, le , pour une victoire 3-1, à l'Ibrox Park de Glasgow, contre la Hongrie en match amical. Il n'inscrit aucun but lors de sa seule sélection.

PalmarèsModifier

Comme joueurModifier

Comme entraîneurModifier

Notes et référencesModifier


Liens externesModifier