Scie à ruban

machine-outil utilisant comme scie une bande en acier dentelée et fermée sur elle-même

La scie à ruban est une machine-outil qui met en rotation une bande en acier fermée sur elle-même ; elle sert principalement au délignage de plateaux en menuiserie. Elle permet également le chantournage en utilisant des lames de faible largeur. Son action diffère de celle de la scie circulaire notamment par sa hauteur de coupe et ses capacités de chantournage.

Scie à ruban

Pour le chantournage, il existe également un outil spécialisé : la scie à chantourner.

Principe de fonctionnementModifier

La position de l'axe du volant inférieur de la scie à ruban est fixe. Le volant supérieur peut monter et descendre pour tendre ou détendre le ruban (la lame) et peut s'incliner pour être bien en face du volant inférieur de façon que la lame tourne bien et ne saute pas. Le moteur fait tourner le volant inférieur, ce qui entraîne la lame et le volant supérieur.

La scie à ruban peut avoir une ou deux faces de coupe(doublecoupe), ce qui permet, en évitant un échauffement de la lame si celle-ci est bien affûtée et avoyée, de déligner ou de couper des pièces de bois de grande section à des vitesses plus élevées qu'avec d'autres types de scies. La rapidité de coupe de cette scie a un inconvénient : elle n'est pas d'une précision absolue. Les pièces de bois seront le plus souvent dégauchies et rabotées après la coupe, cette scie servant essentiellement au débit des bois bruts.

DangersModifier

La rapidité de la lame entraîne deux grands risques :

  • le recul important entrainé par la lame
  • l'inertie : la lame met très longtemps pour s'arrêter complètement.

On peut ainsi couper une pièce de bois même 3 minutes après l'arrêt. Certaines scies à ruban sont cependant équipées d'un frein.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sécurité des machines et prévention des risques professionnelsModifier

Les scies à ruban sont des machines. Les machines, et plus généralement les installations automatisées utilisées dans l’industrie peuvent, si aucune mesure de prévention n’est prise, présenter des risques pour les opérateurs et tierces personnes amenés à les côtoyer. Dans l’Union Européenne, d’un point de vue réglementaire, leur conception et leur utilisation doivent être conformes, entre autres :

- à la directive "Machines" 2006/42/CE[1] pour la conception,

- à la directive 2009/104/CE[2] qui s’adresse aux utilisateurs de machines.

Conception des machines destinées au marché européenModifier

Conformément aux dispositions de la Directive européenne Machines 2006/42/CE[1], les fabricants doivent réduire les risques dès la conception et respecter les Exigences Essentielles de Santé et de Sécurité listées dans son Annexe I.

Pour les aider dans leur démarche, les fabricants pourront s’appuyer sur la norme ISO 12100[3] qui décrit les principes généraux de conception des machines ainsi que sur les brochures INRS ED6122[4] « Sécurité des équipements de travail. Prévention des risques mécaniques » et ED6310[5] « Sécurité des machines. Principes de conception des systèmes de commande ».

Utilisation des machines sur le territoire européenModifier

Afin de préserver la santé et la sécurité des travailleurs, l’employeur doit s’assurer que les machines sont sûres et conformes et que leur utilisation n’expose pas les salariés à des risques, et ceci dans toutes leurs phases de vie.

A cet effet, il doit réaliser l’évaluation des risques liés à la machine dont les résultats seront transcrits dans le Document unique d’évaluation des risques.

De plus, l’employeur a l’obligation de maintenir la machine en état de conformité (article 4.2 de la directive européenne 2009/104/CE[2]).

Il peut s'appuyer sur la brochure INRS ED6316[6] "Scies à ruban à table", ou pour les machines utilisées dans l'agroalimentaire, sur le guide pratique ED6267[7] "Sécurisation des scies à ruban dans l'agroalimentaire".

Notes et référencesModifier

  1. a et b Parlement européen, Conseil de l’Union européenne, Directive 2006/42/CE (lire en ligne)
  2. a et b Parlement européen, Conseil de l’Union européenne, Directive 2009/104/CE (lire en ligne)
  3. Norme ISO 12100 « Sécurité des machines – Principes généraux de conception – Appréciation du risque et réduction du risque », ISO (lire en ligne)
  4. ED6122 « Sécurité des équipements de travail – Prévention des risques mécaniques », INRS (lire en ligne)
  5. ED6310 « Sécurité des machines. Principes de conception des systèmes de commande », INRS (lire en ligne)
  6. ED6316 "Scies à ruban à table", INRS (lire en ligne)
  7. ED6227 "Sécurisation des scies à ruban dans l'agroalimentaire", INRS (lire en ligne)