Schreckhorn

sommet suisse

Schreckhorn
Le Schreckhorn et le glacier supérieur de Grindelwald
Le Schreckhorn et le glacier supérieur de Grindelwald
Géographie
Altitude 4 078 m[1]
Massif Alpes bernoises (Alpes)
Coordonnées 46° 35′ 24″ nord, 8° 07′ 05″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Interlaken-Oberhasli
Ascension
Première par Peter Michel, Leslie Stephen, Ulrich Kaufmann et Christian Michel
Voie la plus facile Arête Sud-Ouest depuis le refuge Schreckhorn (AD+)
Géologie
Roches Gneiss
Type Pic pyramidal
Géolocalisation sur la carte : canton de Berne
(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Schreckhorn
Géolocalisation sur la carte : Suisse
(Voir situation sur carte : Suisse)
Schreckhorn

Le Schreckhorn est le sommet de plus de 4 000 m considéré par les spécialistes comme l'un des plus difficiles des Alpes bernoises, voire des Alpes suisses. Le Schreckhorn n'est pourtant pas la plus haute montagne du canton de Berne (4 078 m), largement dépassée par son voisin le Finsteraarhorn (4 274 m). Il est le plus septentrional des « 4 000 alpins ».

AlpinismeModifier

 
Carte topographique du Schreckhorn.

HistoireModifier

Voies d'accèsModifier

Les plus classiques sont :

  • la voie Normale par l'arête sud-ouest (AD+). Le point de départ est le refuge du Schreckhorn (2 529 m), que l'on atteint depuis Grindelwald (1 034 m) ;
  • l'arête nord-ouest dite arête Anderson, longue course cotée D ;
  • le pilier sud, escalade de 600 m sur du gneiss, cotée TD avec passages de V.
 
Vue du Schreckhorn depuis le sommet du Lauteraarhorn

LittératureModifier

Le Schreckhorn est évoqué par Friedrich Schiller dans Guillaume Tell (vers 628), ainsi que dans une lettre de Heinrich von Kleist à sa sœur.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Visualisation sur Swisstopo.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :