Ouvrir le menu principal

Scholastique Pitton

historien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pitton.
Scholastique Pitton
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Pitton par Joseph Villevieille.
Nom de naissance Jean Scholastique Pitton
Naissance
Aix-en-Provence
Décès (à 67 ans)
Aix-en-Provence
Activité principale
Littérateur, historien
Auteur

Œuvres principales

Histoire de la ville d'Aix, Aix-en-Provence, 1666
Annales de l'église d'Aix, Aix-en-Provence, 1668
Traité des eaux chaudes d'Aix, Aix-en-Provence, 1678

Jean Scholastique Pitton (né à Aix-en-Provence le , mort à Aix-en-Provence le ) était un littérateur et un historien français.

Sommaire

BiographieModifier

S'orientant jeune vers la carrière de médecin, il exerce cette profession à Saint-Chamas. Mais la passion de l'Histoire lui fait négliger ses malades. Pitton souhaite devenir historien, suivant en cela le modèle de l'historien aixois Honoré Bouche dont il jalouse la gloire. Bien qu'admiratif de l'homme, il n'a de cesse « de le décrier ou de le mordre[1] ».

Après la mort de sa deuxième femme, il obtient de Rome une dispense pour entrer dans les ordres. Il l'obtient le jour où il épouse sa troisième femme[2]. Il est l'auteur d'une Histoire de la ville d'Aix (1666), jugée de quelque utilité par ses successeurs, bien que mal ordonnée et mal écrite[2]. Ses écrits ultérieurs bénéficieront de critiques plus élogieuses.

BibliographieModifier

  • Histoire de la ville d'Aix, Aix (1666),
  • Annales de l'église d'Aix, Lyon (1668),
  • Traité des eaux chaudes d'Aix, Aix (1678),
  • De conscribenda historia rerum naturalium Provinciæ, Aix (1679),
  • Sentiments sur les histoires de Provence, Aix (1682).

Notes et référencesModifier

  1. Claude-François Achard, Dictionnaire historique de la Provence, 1785.
  2. a et b Nouvelle bibliographie générale depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Jean Chrétien Ferdinand Hoefer (dir.), éd. Firmin-Didot, t. XXXIX, 1862, p. 379.

Articles connexesModifier