Ouvrir le menu principal

Scheduled monument

Protection patrimoniale au Royaume-Uni
Le Cranmore Castle (en) dans le comté du Devon est un travail de terrassement de l'âge du fer. Comme plusieurs autres scheduled monuments, il se fond dans le paysage ; il est parfois identifié comme un ouvrage artificiel par les gens qui passent à proximité.

Au Royaume-Uni, un scheduled monument est un site archéologique ou un bâtiment historique « d'importance nationale » (nationally important), qui jouit d'une protection contre des modifications non autorisées.

Les lois et règlements qui protègent les biens patrimoniaux des dommages et des destructions sont regroupés sous le terme de designation. La protection des scheduled monuments est attribuée en vertu de l'Ancient Monuments and Archaeological Areas Act 1979 (en)[1] ; elle ne s'applique pas aux biens classés monuments classés[1]. Un bien patrimonial appartient à un environnement historique précieux à cause de son intérêt historique, archéologique, architectural ou artistique[2]. Seuls quelques uns de ces biens sont jugés suffisamment importants pour se voir attribuer des protections légales supplémentaires par le biais d'une designation.

En 2010, le Royaume-Uni comprend environ 20 000 scheduled monuments parmi les 37 000 biens patrimoniaux[3]. La plupart sont des sites archéologiques discrets, quelques uns étant toutefois des ruines de grandes tailles. Selon l'Ancient Monuments and Archaeological Areas Act 1979 (en), un monument ne peut pas être une structure habitée, servant au culte religieux ou protégé par la Protection of Wrecks Act 1973 (en).

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de la page de Wikipédia en anglais intitulée « Scheduled monument » (voir la liste des auteurs).

  1. a et b « Ancient Monuments and Archaeological Areas Act 1979 » (consulté le 6 juin 2011)
  2. « Protecting the Historic Environment » [archive du ], Department for Culture, Media and Sport (consulté le 7 juin 2011)
  3. « Scheduled Monuments » [archive du ], Department for Culture, Media and Sport, (consulté le 7 juin 2011)

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Historic Environment Division, Historic Monuments of Nothern Ireland - Scheduled Historic Monuments, (lire en ligne [PDF]).
  • (en) Charles Mynors, chap. 6 « Ancients Monuments », dans Listed Buildings, Conservation Areas and Monuments, Sweet & Maxwell, (lire en ligne).
  • (en) Timothy Darvill, chap. 5 « The Legislation background », dans Ancient Monuments in the Countryside : An archaeological management review, English Heritage Publishing, (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier