Schaltinienne

forme fixe de poème

La schaltinienne est une forme fixe de poème, proposée par Raymond Schaltin vers 1955-1956. Cette forme peut servir à traiter des sujets de fond. Ce poème comporte un quatrain embrassé, un tercet, un distique, un vers médaillé, le tout formant un dizain de Lochac. Ils doivent être indépendants l'un de l'autre et surtout pas raccrochés, par la conjonction ET par exemple.

Le vers seul peut être un petit résumé de l'ensemble. Mais cette forme doit être redoublée pour être une schaltinienne et sur des rimes différentes. Sinon, c'est un dizain de Lochac.

Le mètre est l'alexandrin et son schéma est le suivant :

ABBA-CAC-DD -C - EFFE -GEG HH-G