Ouvrir le menu principal
Image composite montrant deux aspects du sceau.
Empreinte du sceau, lue de droite à gauche
Monument commémoratif près de l'endroit où le sceau a été découvert en 1784.

Le Sceau du roi de Na (Kan-no-Wa-no-Na-no-kokuōin : sceau du roi de Na, du Japon, vassal de la dynastie Han) est un sceau en or découvert en 1784 sur l'île de Shikanoshima, désigné comme trésor national du Japon. Il est généralement considéré comme le sceau remis par l'empereur de Chine en l'an 57 au roi de Nakoku, royaume au nord de l'île japonaise de Kyūshū tel que rapporté dans le Livre des Han postérieurs où se trouve l'une des plus anciennes mentions historiques du Japon (pays des Wa)[1].

Notes et référencesModifier

  1. Les quatre autres plus anciennes références historiques au Japon sont le Lunheng (essai philosophique), le Livre des Monts et des Mers (ouvrage de géographie), le Hanshu et les Chroniques des Trois Royaumes (chroniques historiques officielles de la Chine).

Voir aussiModifier

Sources des traductionsModifier