Saw O (birman စောအော, sɔ́ ʔɔ́ ; 1283–1323) fut le troisième souverain du Royaume d'Hanthawaddy, en Basse-Birmanie, d'[1] à 1324. Saw O succéda à son oncle maternel Hkun Law, assassiné par le père de Saw O Min Bala en 1311. À sa montée sur le trône, Hanthawaddy était nominalement vassal du royaume de Sukhothaï. Il avait même épousé une fille du roi de Sukhothaï. Mais comme le pouvoir de ce royaume thaï déclinait, Saw O lui arracha le sud de la côte du Tenasserim[2].

Saw O
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Min Bala of Myaungmya (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Hnin U Yaing (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
May Hnin Htapi (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant

Son règne fut globalement pacifique et prospère et la frontière nord du royaume resta tranquille. (Contrairement à la Basse-Birmanie mône, la Haute-Birmanie restait divisée entre plusieurs petits royaumes, dont aucun n'était assez puissant pour intervenir dans le sud.) Cependant le désir du roi de se rendre indépendant de Sukhothaï portait en germe des guerres futures[2].

Saw O mourut vers [1] et son frère Saw Zein lui succéda.

FamilleModifier

Comme ses prédécesseurs, Saw O était à la fois d'ascendance shane et mône[3]. (Il était au moins à un quart Shan, puisque sa mère Hnin U Yaing, sœur du roi Wareru, était demi-Shane. L'élément « Sao » de son nom est un titre honorifique shan.)

La princesse de Sukhothaï lui donna un fils Saw E (roi en 1331) et une fille[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (my) Nai Pan Hla, Razadarit Ayedawbon, Yangon, , 8e éd. (1re éd. 1968), p. 37–41
  2. a b et c (en) Lt. Gen. Sir Arthur P. Phayre, History of Burma, Londres, Susil Gupta, (1re éd. 1883), p. 66–67
  3. (en) Maung Htin Aung, A History of Burma, New York and London, Cambridge University Press, , « Pagan and the Mongol Intrusion », p. 78–80