Savoie Grand Revard

Savoie Grand Revard
« Le petit Canada »
Vue aérienne de la station.
Panneau de bienvenue sur le domaine à La Féclaz.
Image illustrative de l’article Savoie Grand Revard
Administration
Pays Drapeau de la France France
Commune Les Déserts - Saint-François-de-Sales
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Savoie
Site web www.savoiegrandrevard.com
Géographie
Coordonnées 45° 40′ 55″ nord, 5° 58′ 42″ est
Massif
Altitude 1 350 m
Altitude maximum 1 562 m
Altitude minimum 1 100 m
Ski alpin
Lié à Le Revard, La Féclaz, Saint-François-de-Sales
Domaine skiable Savoie Grand Revard
Remontées
Nombre de remontées 12
Téléphériques 0
Funitels et funiculaires 0
Télécabines 0
Télésièges 2
Téléskis 10
Débit - (personnes/heure)
Noires 3
Rouges 7
Bleues 12
Vertes 6
Total des pistes 50 km
Ski de fond
Nombre de pistes 14
Noires 3
Rouges 3
Bleues 4
Vertes 4
Total des pistes 140 km
Géolocalisation sur la carte : Savoie
(Voir situation sur carte : Savoie)
Savoie Grand Revard
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Savoie Grand Revard

Savoie Grand Revard est formé de plusieurs domaines skiable alpins et nordiques, à partir de trois stations-villages français que sont Le Revard, La Féclaz et Saint-François-de-Sales, dans le massif des Bauges.

Surnommé de façon promotionnelle le Petit Canada[1], le domaine nordique offre des paysages variés étés comme hivers à travers ses alpages, ses clairières et ses forêts.

GéographieModifier

Le domaine de Savoie Grand Revard est situé au sud-est du massif des Bauges, dans le département de la Savoie.

HistoireModifier

En 1878, l'ouverture du chemin du Pertuiset rend le Revard accessible à tous (4h d'Aix à pieds pour un bon marcheur). Le chemin de fer à crémaillère Aix-les-bains le Revard est ouvert en à l'initiative d'une partie de l'élite aixoise (médecins, hôteliers, hommes politiques)[2]. Il fonctionne pendant la « saison » de mai à octobre (le trajet est réduit à 1h15 d'Aix les Bains). En 1908, un groupe de skieurs fait le pari de faire fonctionner la crémaillère à ses risques et périls, ce faisant, ils participent à la création de l'une des premières stations de ski de France. L'année suivante, la crémaillère est équipée d'une étrave et arrive de façon plus aisée et régulière jusqu'au Revard. Les pistes de ski, présentant un faible dénivelé, encouragent la glisse des premières planches. Le Revard devient ainsi la première station française dite de « 2e ou 3e génération », c'est-à-dire construite de toutes pièces contrairement à celles qui se développent autour d'un village.

En est ouvert le premier « centre de formation des moniteurs » par la Fédération française de ski. L'année suivante, le premier remonte-pente à câble est créé. En 1938, le premier téléski « débrayage » est installé aux Ébats. En sera ouverte la piste de l'Aigle.

Après la seconde guerre mondiale, l'aménagement de la montagne est une préoccupation à la fois touristique et démographique (lutte contre la baisse démographique liée au déclin industriel des vallées alpines). La conception de stations dédiées à la pratique du ski alpin est confiée à des architectes issus du mouvement moderne. En , le domaine du Revard est morcelé en huit lots et la société immobilière (SI) devient le principal propriétaire foncier de la station.

Le ski nordique apparaît dans sa forme moderne au début des années 1950 mais c'est surtout avec le critérium du Revard de 1975 qu'il s'installe véritablement. Le deuxième foyer de ski de fond est ouvert en 1976[3].

La stationModifier

Promotion et positionnementModifier

La promotion des trois stations-villages s'effectue à partir du domaine Savoie Grand Revard[4]. L'office de tourisme se situe à La Féclaz.

Le site est l'un des plus visité au niveau départemental[5][réf. à confirmer], grâce notamment à sa situation et à son histoire.

Les stations-villagesModifier

Le RevardModifier

Le mont Revard est situé sur les communes de Trévignin et Montcel. Il fait partie des derniers contreforts septentrionaux du massif des Bauges. Il domine le bassin aixois et le lac du Bourget. Le massif culmine au nord-est du belvédère, à la Tour de l'Angle Est, à 1 562 mètres d'altitude. Ce belvédère est construit sur le plateau du Revard, deuxième site le plus visité dans le département de la Savoie[5]. En effet, il offre un panorama d'exception[1].

Le Revard, pilier du domaine skiable, est l'une des toutes premières stations de ski créées en France. Son domaine de ski de fond, partagé avec La Féclaz, est l'un des plus importants au niveau national[5].

La FéclazModifier

La Féclaz est une station familiale. Cette station accueillit l'un des tout premiers téléskis des Alpes qui fut construit au Sire à la Féclaz sur les pentes du Nivolet. Elle est l'un des premiers sites français de ski de fond.

Saint-François-de-SalesModifier

Saint-François-de-Sales est la dernière composante du domaine skiable Savoie Grand Revard. Il s'agit d'une station, avant tout, familiale mais qui se développe depuis quelques années.

Hébergement et restaurationModifier

En 2014, la capacité d'accueil des trois stations villages, estimée par l'organisme Savoie Mont Blanc, est de 5 534 lits touristiques répartis dans 703 établissements[Note 1]. La station du Revard possède 279 structures d'accueil pour 1661 lits[6].

Domaine skiable et gestionModifier

Le domaine est régie par le un syndicat mixte.

Le conseil syndical de Savoie Grand Revard est placé sous la direction d'élus issus de Grand Lac et de Chambéry Métropole - Cœur des Bauges, qui sont en 2017 : Michel Frugier (président) ; Michel André et Benoit Perroton (vice-présidents) ; Jean-Christophe Eichenlaub (Conseiller délégué) et dix conseillers.

ActivitésModifier

 
Plateau nordique de La Féclaz.

Période hivernaleModifier

Le ski alpinModifier

On compte aujourd'hui 28 pistes de ski alpin à Savoie Grand Revard, 10 téléskis et 2 télésièges et 2 fils neige comprenant 6 pistes vertes, 12 bleues, 7 rouges et 3 noires. La station et les pistes sont très agréables. Depuis l'an passé des soirées nocturnes sont organisées en période de ski pour animer la station. En tout, on compte 36 km de pistes de ski alpin.

Le ski de fond (nordique)Modifier

Le plateau de Savoie Grand Revard est surnommé le "petit Canada". Près de 150 km de pistes font le plaisir des fondeurs. On peut y pratiquer le ski de fond classique ou le skating. Les pistes sont en plateaux et en forêt.

Randonnées en raquetteModifier

  • Sentiers de raquette balisés : 60 km

Autres activitésModifier

Chiens de traineaux, ski-joëring, luge …

Période estivaleModifier

Randonnées pédestresModifier

60 km de sentiers pédestres balisés

Randonnées en VTTModifier

120 km de pistes de VTT sur le plateau (difficultés allant de la piste verte à la piste noire)

VTT de descente : du Mont Revard jusqu'à Aix-les-Bains soit 22 km de descente et 1 425 mètres de dénivelée. Un bus équipé pour contenir les VTT assure la montée tous les week-ends de juin et tous les jours en juillet-août.

Randonnées à chevalModifier

Parcours aventure forestierModifier

Plus de 100 ateliers dans les arbres dont un parcours panoramique à 25 mètres du sol.

VerticalitéModifier

Deux via ferrata (Difficile +, Extrêmement difficile +), escalade, parapente.

Autres activitésModifier

Tir à l'arc, marche nordique, tennis, dirt monster, contemplation, cueillette.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. La structure Savoie Mont Blanc, pour ces données statistiques de capacité d'accueil en termes de lits touristiques d'une station ou d'une commune, additionne les établissements marchands, qui appartiennent au secteur de l'hôtellerie, et les hébergements non marchands, qui n'implique donc pas de transaction commerciale comme les résidences secondaires[6].

RéférencesModifier

  1. a et b Savoie Grand Revard (site officiel) - présentation générale (21/10/2014).
  2. Expositions « Aix côté Montagne » présentées à la bibliothèque municipale d'Aix-les-BAins du mois d'août au mois d'octobre 2016 d'Archives municipales d'Aix-les-Bains : https://museedurevard.org/2017/01/06/exposition-aix-cote-montagne/
  3. « Histoire du Revard - le ski au Revard », sur www.chambe-aix.com (consulté le 24 avril 2018)
  4. « Savoie Grand Revard », sur site france-montagnes.com (consulté le 13 juin 2015). France Montagnes est une association qui regroupe des acteurs du tourisme de montagne en France.
  5. a b et c (fr) Collectif, Petit Futé, Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Savoie 2013-2014 Petit Futé (avec cartes, photos + avis des lecteurs)., Savoie, Petit Futé, 2013, , 305 p. (ISBN 978-2-7469-6691-8, lire en ligne), page 102
  6. a et b « La capacité d'accueil touristique en Savoie-Mont-Blanc », Observatoire, sur le site Savoie-Mont-Blanc - pro.savoie-mont-blanc.com, (consulté en janvier 2015) : « Les données détaillées par commune, et par station : nombre de structures, nombre de lits par type d'hébergements (fichier : Détail des capacités 2014, .xlsx) ».